Fin de partie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Bertrand
Miagoux
A qui le tour ?
Est-ce véritablement respecter les droits de l’homme que de décider de l’avenir d’un homme par une loterie ? Bien que les décisions arbitraires soientévitées, le hasard est-il réellement plus juste. La déclaration des droits de l’homme indique que tous les hommes sont égaux en droit. Hors, certes chaque immigrant a autant de chances de se voir attribuer lacarte verte, mais les demandeurs non reçus méritent-ils moins le droit d’immigrés aux Etats-Unis que celui qui a été tirés au sort ? Dur sort que de voir s’envoler son rêve Américain, de voir unenouvelle vie, une nouvelle chance,partir en fumée tout ça pour une question de hasard… Si on prend pour exemple deux SDF dormant dehors, dans une nuit sombre et glacée ; et que seulement une place estdisponible dans une structure d’hébergement que devons nous faire ? Tirer à la courte paille ? Chacun aura autant de chance de dormir au chaud mais est-ce pour autant juste. Le hasard est plutôt unmoyen de contourner un problème sans le résoudre. Il faut se demander alors si des solutions existent ? S’il* n’existe pas des moyens plus équitables pour déterminer qui sont les plus aptes à détenir lefameux sésame sans tomber dans des choix arbitraires. On voit ici la complexité du problème de l’immigration. Que ce soit le hasard ou l’arbitraire il existe toujours une forme d’injustice. Un mondeidéal serait donc une *un monde* cosmopolite* sans frontières…simple utopie.
*On ne retrouve pas ce système de loterie seulement dans l’immigration. B*eaucoup d’autres domaines sont également victimesde ce système injuste. Notamment pour l’adoption. En France 1500 familles souhaitent adopter au Vietnam quand les orphelinats du vietnam ne ‘’ proposent’’ que 200 enfants. L’agence française del’adoption *a trouvé une méthode originale : l’adoption par tirage au sort. Cette méthode réduit les futurs parents à un simple numéro et l’enfant à une simple *marchandise*,* 1*er* prix *d’une*...
tracking img