Formation educ

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4449 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Association « Pas à Pas » Aquitaine

POLYCOPIE: SUPPORT DE FORMATION DU 19 AU 27 JANVIER 2009

PSYCHOLOGUES: DURANT Honorine, FAVRE Hélène

1/23

L'analyse du Comportement appliquée ABA (Applied Behavior Analysis)
1 - Généralités.
● ●

Application des recherches réalisées en Analyse expérimentale du comportement. Principes qui régulent les comportements observés en laboratoirepeuvent être utilisés et appliqués aux comportements de la vie de tous les jours (Skinner, 1953) .



Terme utilisé par Baer, Wolf et Risley (1968)

Définition : Processus d'application des principes de l'analyse du comportement pour l'amélioration de comportements spécifiques et évaluation simultanée des changements. Définition des termes : _Comportement :
• •

observable, mesurable.Description extrêmement précise. _ Analyse :

Ex : estime de soi ?, colère ? .

• •

Processus par lequel les effets d'un programme sur le comportement sont mesurés. Être sûr que seule l'intervention est bien la raison du changement de comportement.

2 - Unités de base de l'Analyse appliquée du comportement.
• •

Une unité de base = plus petite relation fonctionnelle qui existe. En AC(Analyse du Comportement), l'unité la plus fondamentale est la relation fonctionnelle entre 3 événements:
✔ ✔ ✔

une variable contexte (nommé opération établie : " establishing operation "). Une classe de comportements. Une conséquence (par ex : un renforçateur)

• •

CONTINGENCE = relation fonctionnelle entre les 3 événements. L'ajout d'un stimulus discriminatif (SD) élargie la contingence oula relation.

2/23

SD Contexte – –

R

C

Antécédent donne l'occasion au comportement d'apparaître Le comportement doit être observable et opérationnel : unité ou chaîne La conséquence sert à augmenter ou diminuer la probabilité d'apparition du comportement

3 - L'environnement.
Vision traditionnelle de l'environnement = tout ce qui entoure l'enfant. Cela est incomplet. Selon l'AC,l'environnement est tout changements d'énergie (stimuli) de toutes sortes qui affectent non seulement les récepteurs sensoriels mais aussi le comportement. En AC, l'environnement est définit après que les relations fonctionnelles sont établies. Relation fonctionnelle : relation existant entre un stimulus et un comportement si le stimulus à une conséquence sur ce comportement (maintien,augmentation, diminution). L'environnement n'agit pas sur l'organisme en lui-même mais sur le COMPORTEMENT de l'organisme.

4 - Prise en charge comportementale .
Étape 1 : Sélectionner les buts à long terme et les objectifs à court terme qui ont une validité sociale.
• •

Différence entre but et objectifs :

But : attente globale, relatif à une longue période de temps Objectifs : focalisation surle développement de comportements spécifiques. Ex : être autonome = but Ex : savoir manger seul, s'habiller, se laver...

Étape 2 : Développer les objectifs comportementaux. Étape 3 : Sélectionner les techniques de contrôle des antécédents Étape 4 : Développer les caractéristiques liées à l'enfant Étape 5 : Développer le contrôle des conséquences. Étape 6 : Collecter les données. Étape 7 :Effectuer les graphiques Étape 8 : Utiliser un plan expérimental Étape 9 : Planifier la généralisation et le maintien Étape 10 : Vérifier le renforcement naturel 3/23

5 - Analyse fonctionnelle.
Tester les hypothèses à propos des relations fonctionnelles entre
– – –

les antécédents, le comportement cible et les conséquences.

But : choix de l'intervention la plus adaptée afin de modifier leou les comportements problèmes Principe : tout comportement est inscrit dans un environnement. Les comportements peuvent avoir la même fonction et une topographie totalement différente.


Grâce à l'analyse fonctionnelle, on ne se focalise pas seulement sur la forme du comportement mais surtout sur sa fonction.

Quatre phases à l'Analyse Fonctionnelle
• •

Sélection et définition des...
tracking img