Foucault dm

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1388 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pour le : 07/01/2011

Devoir Maison de Philosophie :

|

1) L’auteur a choisi de mettre les deux verbes en italique, cela dans le but d’attirer notre attention sur eux et sur la grande opposition qui existe entre le verbe « faire » et le verbe « laisser ».
En effet, tandis que le verbe  « faire » sous entend une action à accomplir, le verbe « laisser » vise lui à montrer une certainepassivité, on dit d’ailleurs souvent dans le langage courant l’expression « laisser faire », c'est-à-dire qu’on n’a nullement besoin d’accomplir quelque chose pour que l’action voulue soit achevée.
Ainsi le droit de mort « fait » mourir et « laisse » vivre, cela sous entend que le souverain possède cet « atout » qui est de décider si un sujet mérite la vie, si ce n’est pas le cas, il peut la luiôter mais nullement la lui donner puisque les sujets détiennent déjà leur vie.
C’est donc ce pouvoir acquis par le souverain qui est un des fondements de cette autorité (surement le plus important).

2) La politique, avec la modernité, a modifié sa forme de pouvoir, ainsi, au lieu de gérer son pouvoir par la force, la peur grâce au droit de mort dont elle disposait, elle va désormais agir surla vie aussi, en encadrant, sur le long terme, petit à petit la population de façon à la faire développer.

3) Cette politique moderne prétend pouvoir désormais agir sur la vie et non comme elle le faisait auparavant en agissant sur la mort. Seulement, il y a quand même une « peine de mort », alors est-ce un paradoxe ? Et bien non, en effet, cette politique veut protéger la vie, comme on protègenous même notre corps. Or pour protéger notre corps, nous essayons de « chasser » les maladies qui peuvent nous affecter et qui peuvent nous faire mourir. Par crainte que sa population ne soit malade ou affectée, cette nouvelle politique va tout simplement « tuer » n’importe quelle personne, qui, à cause de sa présence, risque d’affaiblir le « corps social ».

4) Avec l’arrivée de la modernité,une population autrefois habituée à n’avoir aucun droit sur sa mort, le droit sur celle-ci étant détenu en totalité par le souverain, se retrouve avec ces mêmes droits acquis. Mais à un prix, celui d’avoir moins de droits sur sa vie, le souverain étant cette fois le défenseur de la vie. Ainsi, si on veut affirmer son propre pouvoir sur sa vie, il n’y a qu’une seule solution : se donner la mort,puisqu’il n’y a que cette dernière qui nous appartient vraiment, c’est donc le seul moyen de prouver que l’on existe, que l’on peut contrôler sa vie, en y mettant fin.

5) La « bio-politique de la population » est organisée par deux instruments. Le premier est la connaissance presque parfaite de la population. Pour se faire, il s’agit de l’étudier à l’aide de statistiques, de sondages ou decomptes comme le nombre de naissance par an, le nombre d’enfants par foyer etc. ; tout cela menant vers le deuxième instrument qui est la régulation de cette population.
En effet, on part d’observations, d’analyses sur la société, prenons comme exemple la démographie. Il s’agit de donner une approximation sur ce que serait le nombre idéal d’individus de la population, puis tenter de l’approcher, enencourageant la natalité (baby boom) ou au contraire en la limitant (cas de la Chine), c’est cela qu’est la « régulation de la vie ».
Le terme « bio-politique » signifie politique de la vie, et comme l’homme est au centre de la vie, la politique tente d’approfondir ses recherches sur l’homme lui-même afin de prendre par la suite les mesures optimales.

6) Les termes «administration » ;« gestions » ; « calculatrice » ..Etc.. rappelle la gestion d’une entreprise ou de n’importe quel établissement où l’on cherche à conditionner tout les éléments pour obtenir le meilleur produit possible (cas d’une entreprise, d’une machine, un commerce…).
Sauf qu’ici, il s’agit de politiques qui parlent de la société, le peuple qu’ils sont censés diriger. La société, composée d’Hommes représentes...
tracking img