Fran cais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (506 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
B) Le libertinage de Dom Juan.

1) Une victime de la seduction.
Avant d'etre un conquerant, Dom Juan se presente comme un etre conquis face aux femmes. Il reporte sa responsabilite sur le faitqu'il ne peut resister a leur charme. Il se place en position de victime, et dit qu'il est sous l'emprise de la beaute des femmes. Dom Juan ne peut resister a ses desirs. La tentation le fait a chaquefois ceder. Il se fait passer en quelque sorte comme une proie de ses desirs. D’ailleurs il prétend que c’est la loi de la nature qu’il le pousse à être infidèle et à être victime des femmes. C'est lecharme qui le séduit et non lui. Il vit pour la beaute.
2)Dom Juan, un conquerant.
Le libertinage de Don Juan passe par la volonté de conquérir.
Lorsqu'il parle de ses conquetes amoureuses, DomJuan les compare a des batailles et compare les femmes a des trophes a remporter. Des la premiere scene d’exposition, il annonce que rien ne l’arrêtera dans sa folle course vers l’enfer. Il souhaiteconquérir « d’autres mondes » alors que sa fin est imminente. Il se compare, egalement, a Alexandre le Grand qui est le plus grand des conquerants. Ses passions sont ephemeres. Plus les obstacles sontgrands et les defis impossibles, plus son desir s’agrandit ainsi que son desir d’obtenir la victoire. Dans le premier acte de la premiere scene, on apprend qu'il veut enlever une femme a son mari carcelui-ci n'est plus satisfait de sa femme, Done Elvire, qu'il avait reussi a seduire malgre son choix de vivre dans un couvent. Entre temps, il arrive a convaincre Charlotte de quitter Pierrot, l'hommeavec qui elle devait se marier. Il arrive a conquerir toutes les femmes qu’il desire, et devient donc un danger pour les autres hommes. On voit donc que rien ne l’arrete et encore moins les femmesdeja promises.
3) Le non-respect des femmes : l’inconstance.
Dom Juan suggère qu’il est généreux, qu’il a du cœur et même des cœurs. Il soutient que la constance n’est bonne que pour les ridicules....
tracking img