Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5790 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le roman au XXe siècle :
Dernières nouvelles du personnage
Par Alain Cresciucci, Université de Rouen

« Passé huit heures du soir, les héros de roman ne courent pas les rues dans le quartier des Invalides. Muguet n’était encore qu’un adolescent médiocre lorsqu’il tourna à l’angle de l’avenue de Ségur. » Antoine Blondin

« la grande forme de la prose où l’auteur, à travers des egoexpérimentaux (personnages), examine jusqu’au bout quelques thèmes de l’existence » Milan Kundera

Introduction

Le roman est un monde ambigu. Dans Les Faux monnayeurs, Gide fait dire à Edouard qu’il est « lawless » (sans loi). Son rapport au réel abolit les distances. C’est pour cela qu’on tente de lui assigner quelques règles : le roman est une fiction ; il implique diverses instances : l’auteur,le narrateur, le personnage... Retenons que le roman est un genre à part. Il a une (des) manière(s) particulière(s) de nous parler : c’est-à-dire de nous parler du réel et de nous ─ Milan Kundera préfère le mot « existence » : « Le roman n’examine par la réalité mais l’existence » (L’art du roman, à propos de Dostoïevski). Et le personnage (les personnages) qui le porte(nt) est (sont) une (des)figure(s) anthropomorphe(s) à laquelle (auxquelles) il est impossible de ne pas nous identifier. L’identification est un des ressorts de la lecture par quoi le monde romanesque se construit par rapport au monde de référence ─ le monde dans lequel vit le lecteur. Pour le lecteur moyen le personnage est le truchement par lequel il accède au monde romanesque envisagé d’ailleurs comme reflet du monderéel. Pour le lecteur savant, pour qui l’identification est insuffisante, le personnage peut devenir un patient qu’il s’agit d’opérer au nom de la science plus qu’au nom de la maladie. J’essaierai de m’en garder.
On pourrait résumer à trois grands impératifs la construction du personnage traditionnel: 1) un maximum d’informations sur son physique, sur son statut social, sur son comportement (ycompris ou non un portrait psychologique) ; 2) il est important de connaître son passé, source des motivations du présent d’un personnage ; 3) le personnage doit donner l’impression qu’il agit par lui-même ─ le narrateur et l’auteur doivent donc s’effacer ─ pour favoriser l’illusion de réalité.
Dans le roman contemporain, le personnage a été fortement remis en question par rapport à cetteconception canonique imposée par le modèle réaliste qu’on se plaît à dire balzacien. C’est la conséquence de la crise de la fiction post naturaliste. Cette crise de la fiction qu'on pourrait appeler trop simplement crise du (grand) Réalisme est une crise générale de la représentation romanesque et une crise du sujet... Avec le Réalisme le roman a pris pour thème l'individu dans sa contingence et sasingularité. En multipliant les histoires toujours fondées sur le même schéma, on en arrive à installer le roman dans la répétition d'une aventure conventionnelle dont l'habileté est le seul principe. Or, l’art se lasse de répéter.
Il faut aussi évoquer d’autres crises, et peut-être plus fondamentales :
- les révolutions du savoir aussi bien scientifiques que philosophiques. On pourrait dire que lathéorie de la relativité comme la psychanalyse, la critique de la psychologie par Nietzsche, le marxisme, la linguistique, l’essor des sciences humaines en général, nous ont fait entrer dans une nouvelle ère ─ épistémé foucaldienne : « phénomènes de rapport entre les sciences ou entre les différents discours dans les divers secteurs scientifiques qui constituent ce que j’appelle épistémè d’uneépoque » ─ et que le modèle classique du personnage ne pouvait qu’en être ébranlé.
- les grandes crises de l’Histoire du XXe siècle ─ guerres d’un nouveau genre, révolutions...
Dans les limites de cet exposé je me bornerai à 3 points :

1) La révision du personnage classique : relecture, contestation : Proust, Mauriac, Sartre, Céline.
Par où commencer ? Proust apporte déjà une grande...
tracking img