Francais

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1457 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 20 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
SEQUENCE 1 « Incipit liber » Personnages et ouvertures romanesques |

Objet d'étude
Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde.

Perspective dominante | Perspective complémentaire |
Etude des genres et des registres | Histoire littéraire et culturelle |

Objectifs
Etudier le personnage de roman dans le lieu privilégié des premières pages.Comprendre que l'incipit romanesque inscrit l'oeuvre dans un contexte.
Inciter à la lecture intégrale des oeuvres.

Problématique
En quoi l'incipit romanesque, lieu de séduction et de choix d'écriture, expose-t-il les grands traits des personnages et construit-il une représentation de l'homme et du monde ?

Groupement de textes
François RABELAIS, Gargantua, 1534, Chapitre I,« De la généalogie et des anciennes origines de Gargantua »

Mme DE LA FAYETTE, La Princesse de Clèves, 1678, incipit « La magnificence et la galanterie (…) l’ornement et l’admiration de leur siècle »

Denis DIDEROT, Jacques le Fataliste et son maître, 1778, incipit : “Comment s’étaient-ils rencontrés ?  (…) et vous pour ce délai. »

Guy de MAUPASSANT, Bel-Ami, 1885,incipit « Quand la caissière (…) une rencontre amoureuse ». Maupassant.

Michel BUTOR, La Modification, 1957, incipit « Vous avez mis le pied (…) ces quelques jours ».

Textes et documents complémentaires

D'autres ouvertures romanesques au fil des siècles | Essais sur le genre romanesque |
Miguel de CERVANTES, Don Quichotte de la Manche, 1605 (manuel page 78) Alain LESAGE,Histoire de Gil Blas de Santillane, 1715-1735 (manuel page 110) Emile ZOLA, L’Assommoir, 1877 (photocopie) Louis-Ferdinand CELINE, Voyage au bout de la nuit, 1932 (photocopie) Corpus EAF sur les débuts de roman : La Vie de Marianne de MARIVAUX (1742), Les Gommes de ROBBE-GRILLET (1953), L'Immortalité de KUNDERA (1990), Les Ames grises de CLAUDEL (2003) | Nathalie SARRAUTE, L'Ere du soupçon,1956 (manuel page 315) Alain ROBBE-GRILLET Pour un Nouveau Roman (photocopie) |

Activités complémentaires
Recherches documentaires et exposés sur le genre romanesque et ses caractéristiques du XVIème au XXème siècle.

Lectures cursives
Au moins une des oeuvres du groupement [+ inscrire d'autres titres de romans qui s'inscrivent dans la problématique d'étude, que vous connaissez bienet qui pourront nourrir l'entretien ]

SEQUENCE 2 “Tant pis pour le lecteur paresseux : j'en veux d'autres. Inquiéter, tel est mon rôle” Les Faux-Monnayeurs d'André GIDE (1925) |

Objet d'étude
Le roman et ses personnages : visions de l'homme et du monde.

Perspective dominante | Perspective complémentaire |
Etude des genres et des registres | Histoire littéraire etculturelle |

Objectifs
Lire un roman de la modernité dont le contenu interroge les notions de roman et de personnage.
Comprendre la vision de l'homme et du monde qu'offre le roman.

Problématique
“Tant pis pour le lecteur paresseux : j'en veux d'autres. Inquiéter, tel est mon rôle” écrit Gide dans Le Journal des Faux-Monnayeurs. En quoi le roman de GIDE peut-il inquiéter lelecteur ?

Lectures analytiques

Incipit. Du début à « que je me sens le plus naturel.»

1ère partie chapitre VIII « Edouard somnole » à « l'imagination du lecteur. »

Commentaire comparé (deux lettres) 2ème partie chapitre 1 du début à « ton oncle est un type épatant ». 2ème partie chapitre VI du début à « il est tellement spirituel.»

3ème partie chapitre V« Je voudrais savoir si tu éprouves pour Laura » à « tout son ciel de nouveau s'assombrit. »

3ème partie chapitre XVIII de « encore cinq minutes » à « tout s'effondra.»

Etudes d'ensemble
Interprétations sur le titre du roman. Qui sont les faux-monnayeurs dans le roman ?
Les Faux-Monnayeurs : est-ce un roman ?
Les personnages du roman : portraits / modes de présentation /...
tracking img