Gestion des risques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3147 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
I. Pré requis (CRF : Cadre de Références Fondamental)

L’offreur : celui qui vend / le demandeur : le client.
5 grands types d’économies
* O < D : on assure seulement la fonction de produire. Ex : pays où il y a rien et qqn plante des pommes de terre, peut mettre le prix qu’il veut, se fait payer tout de suite. PRODUIRE. Economie de production. Concurrence nulle. Le rêve de touteentreprise, attirer ses clients avec rien à part produire. Ex aujourd’hui : le pétrole vis-à-vis des Etats, Microsoft. Ce système ne peut pas durer très longtemps parce que les clients viennent parce qu’ils en ont besoin. L’entreprise est copiée.
* O = D  (1960): la deuxième année, des gens auront gardé des plants et émergence de la concurrence. Concurrence directe : même produit qui satisfait unmême besoin. Le savoir faire entre concurrents est connu niveau de risque est faible. Une entreprise c’est toujours un système en pénurie (CRF) : c’est ce qu’on voudrait par rapport à ce qu’on a ; lorsque j’ai 1€ où est-ce que je le mets ? là où j’ai le meilleur gain. Sans toucher au savoir faire : je baisse mon prix de vente (prix de revient (matière + main d’œuvre) + marge). Je ne touchejamais ma marge (CRF) parce que pour mon entreprise vive il faut que ma croissance soit égale à la moyenne de croissance de mes concurrents. Lorsque je suis en retard c’est souvent un manque de moyen financier ( je suis en pénurie). Lorsque je veux faire un changement d’entreprise (soit quand je me porte pas bien soit quand je me porte bien). Il faut faire des changements dans l’entreprise quand onse porte bien. Un changement : modifier son état dans une période suffisamment longue. Une entreprise qui se porte bien a les moyens de planifier ses changements. Pour suivre la croissance moyenne, je dois prévoir la croissance des autres. Je vais définir une valeur d’investissement (1000€) que je divise par le nombre de produits prévus (1000) il reste 1€ de marge (qui est un coût car je peux leréinvestir) on ne touche pas à la marge. Une entreprise c’est une somme de savoir faire techniques + une somme de savoir faire commerciaux. La différence de ses deux savoirs faire avec mes concurrents est assez faible. Il reste l’implication humaine : elle peut se mesurer travail/temps. On peut l’avoir par la motivation. On touche plutôt à la matière première. Quand j’ai un risque, j’essaye dele déporter ailleurs. Il ne faut jamais un fournisseur unique. ACHETER, je favorise les acheteurs. Si je peux baisser mon prix de vente je vais récupérer une partie des demandeurs qui étaient partis. Economie de distribution : quand on se porte bien le banquier veut bien financer, souvent le financier rentre avec l’acheteur. Fonctions du financier : acheter l’argent moins cher et prévenirl’entreprise du dépôt de bilan.
* O > D  (1970): Les demandeurs ont évolués, le pays s’est construit … il continue à y avoir une concurrence directe mais des gens vont aller vers de nouveaux produits (abricots, tomates, …) c’est une concurrence indirecte : produit différent qui vient satisfaire un même besoin (haricot / manger). Pour moi le savoir faire de ces gens est inconnu. Comment faire pourrécupérer les clients de l’économie de production ? Porter son savoir faire ailleurs (c’est ce qui coûte le moins cher). VENDRE. Economie de marché.
* O >> D (1985): situation d’hyper choix. Je suis cultivateur (métier), il faut la laver, éplucher, moudre (machines). Si je voulais répondre à ce marché, je serais un petit peu cultivateur mais une entreprise industrielle. Le CA n’estpas le plus important, c’est la marge qu’il dégage (CRF). Je vais chercher les gens qui sont le plus près de mon métier. SEGMENTER le marché. C’est le marketing qui est en charge de segmenter le marché. Mon CA va baisser pais sauvegarder la marge. Economie d’environnement.
* O >> D (2000) : dans une industrie. Mondialisation de la communication, croissance des nouvelles technologies....
tracking img