Gouvernance mondiale

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2876 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 août 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Qu’est-ce que j’entends par gouvernance mondiale?(1) Pour moi, la gouvernance mondiale désigne le système que nous mettons en place pour aider la société humaine à atteindre son objectif commun de manière durable, c’est-à-dire dans l’équité et la justice. L’interdépendance croissante “signifie que nos lois, nos normes et valeurs sociales et les autres mécanismes qui structurent le comportementhumain — la famille, l’éducation, la culture, la religion, pour n’en citer que quelques-uns — doivent être analysés, compris et articulés de la manière la plus cohérente possible pour constituer le fondement d’un développement durable effectif”. Elle implique donc nécessairement la reconnaissance du rôle et des responsabilités des nouveaux acteurs, l’ouverture des processus, la participationauthentique et effective, l’obligation de rendre des comptes de la part des responsables et la cohérence. (2)

Comment l’interdépendance de notre monde peut-elle être mieux gérée? À mon avis, trois éléments doivent étayer cette recherche:
En premier lieu, les valeurs. Les valeurs sont nécessaires pour que notre sentiment d’appartenir à une communauté mondiale, même embryonnaire, puisse coexister avecles spécificités nationales.

Deuxièmement, nous avons besoin d’acteurs qui aient une légitimité suffisante pour intéresser l’opinion publique au débat, qui soient capables d’assumer la responsabilité de son résultat et qui soient tenus de rendre des comptes.

Et troisièmement, nous avons besoin de mécanismes de gouvernance qui soient véritablement efficaces et qui permettent, entre autres,d’arbitrer de manière légitime entre les valeurs et les intérêts.

Je ne propose pas une révolution institutionnelle, mais plutôt une combinaison d’ambition mondiale et de suggestions pratiques. Édifier une gouvernance mondiale est un processus graduel, qui suppose que l’on modifie des pratiques anciennes, des intérêts bien établis, des habitudes culturelles et des normes et valeurs sociales
Sinous voulons édifier une dimension collective, il faut que nous ayons envie de vivre ensemble. Autrement dit, la diversité peut-elle être transcendée de manière à permettre à la “communauté des nations”, grâce à une série de mesures politiques, de devenir une communauté “mondiale”?
NOUS AVONS BESOIN D’ACTEURS AUTHENTIQUES
Pour garantir la légitimité, nous avons besoin d’une instance de débatcommune et représentative, car il ne peut y avoir d’appropriation collective de la volonté politique sans un tel instrument, qui est le fondement de la démocratie. Nous ne parviendrons à créer une véritable “communauté” internationale que si nous faisons un effort délibéré pour mettre en place une telle enceinte destinée au dialogue et à la politique.

Les premières mesures, relativement simples, quenous devons prendre en vue d’une représentation plus équilibrée du monde consisteraient à encourager la création de structures parlementaires au niveau international, afin de réunir les représentants des divers parlements nationaux, et à admettre les représentants de la société civile dans un conseil économique et social capable de fonctionner efficacement.

Nous devons aussi veiller à ce queles intérêts authentiques et les intérêts de la plupart des individus soient pris en considération dans notre gestion des relations internationales et dans la façon dont nous conduisons nos systèmes régionaux et mondiaux de valeurs, de droits et d’obligations.

L’interdépendance qui nous unit peut se manifester à plusieurs niveaux de l’activité humaine. Les problèmes et les difficultés que nousrencontrons peuvent avoir une dimension locale, régionale ou mondiale, de même que les intérêts que nous devons défendre et protéger. En conséquence, la représentativité des intérêts concernés devrait aussi correspondre au champ humain spécifiquement touché par la mondialisation et ses tentacules opérationnels.

Dans ce contexte, les divers voix et groupements peuvent être — selon les...
tracking img