Guerre en afghanistan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1570 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
*2007-2009 : Extension de la guérilla / Situation durant l'année 2008 au niveau sécuritaire et de la production d'opium.De 2007 à 2009, la guérilla anti-gouvernementale augmente et améliore ses capacités militaires et financières. Cela lui permet de remporter une série de succès dans tout le pays. De leur côté, la Coalition et le gouvernement central éprouvent des difficultés croissantes sansparvenir à enrayer les progrès de la guérilla. Enfin, le gouvernement d'Hamid commence à connaître une sérieuse crise de légitimité qui favorise les Talibans.
*Augmentation et amélioration des capacités de la guérilla[modifier]Après la retour en force de la guérilla opéré en 2006, les Taliban asseoient leurs positions dans le pays en renforçant leurs capacités politique, financière et militaire. Lepremier de ces domaines voient ainsi le mouvement talêb réviser certaines de ses positions tenues aux temps de leur pouvoir à Kaboul. Ainsi, de nombreuses restrictions concernant la vie quotidienne ont été levées ou supprimées comme le port obligatoire de la barbe ou l'interdiction de la musique et du cinéma[70]. Le cinéma et la musique, longtemps considérés comme idolâtres, sont même désormaistrès largement utilisés par tout le mouvement, notamment dans ses films de propagande ou d'instruction[70]. Plus important, les talibans ont aussi reconsidéré leur position concernant la culture du pavot dont ils sont devenus défenseurs[70]. Ils protègent aussi désormais la vie rurale[70].La culture du pavot est en effet devenue une source importante de financement pour la guérilla tout en causant lediscrédit des autorités via la corruption dont elle est la cause[71]. 8 200 tonnes soit 93 % de la production 2008 d'opium est issu d'Afghanistan[72],[73] et les Taliban auraient tirés 85 millions de dollars de ce trafic en 2005 et 125 millions en 2009[74]. De plus, les paysans cultivant le pavot ont considérablement amélioré leurs techniques d'extraction de l'opium[75]. La baisse de la surfacecultivée qui est passée de 193 000 hectares en 2007 à 123 000 en 2009[73] est donc à relativiser. De plus, des stocks équivalents à près de deux années de production existeraient dans le pays[76].Un bilan annoncé par le porte-parole du ministère afghan de l'Intérieur fait état, pour 2009, d'un total de 4 171 attaques des insurgés dont 225 attentats-suicides et 1 825 bombes et EEI ainsi que la mortde 4 600 militants et l'arrestation de 2 958 suspects[77].Les tactiques militaires des Taliban se sont aussi améliorées. L'utilisation des engins explosifs improvisés est ainsi devenue plus efficace. Ces appareils tuent ainsi en 2009 près de 275 soldats de la Coalition, soit 60 % des militaires morts dans l'année et davantage que le nombre total de tués en 2008[78].
*Corruption et crise desautorités du pays[modifier]La corruption se développe dans des proportions alarmantes estimées entre 260 et 465 millions de dollars pour la seule année 2007[84] (sur un P.I.B. de 7,5 milliards de dollars). Cette corruption touche tous les fonctionnaires de l'état jusqu'au président Karzaï lui-même[85]. La reconstruction du pays est aussi minée par certains comportements et dérives des soldats de laCoalition. En mai 2008, l'armée américaine a été contrainte de confisquer et de faire brûler des bibles dans la base de Bagram. L'année suivante, Al Jazeera révéla en effet que l'aumônier militaire en chef, le lieutenant-colonel Gary Hensley, avait alors prôné la conversion de la population et distribuait des bibles en dari et pashtoune envoyées par une église américaine[86],[87],[88],[89]. Cetépisode fut vertement critiqué dans un rapport parlementaire français (2009), qui y voyait là un comportement accréditant le discours de « guerre des civilisations »[90].Enfin, la Coalition cherche à mettre en place une véritable armée afghane capable de tenir le terrain contre la guérilla talêb. Elle éprouve de fortes difficultés bien que désormais de larges contingents afghans participent à toutes...
tracking img