Guyane

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (736 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 22 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
En 1946, la Guyane devient un département d’Outre-Mer. Décrété en 1938, la fermeture du bagne devient effective. En 1964, création du Centre Spatial Guyanais à Kourou. En 1983, un Conseil régionalest Elu dans le cadre de la loi de décentralisation. Lors des Elections législatives de 1993, pour la première fois dans le département, une femme est Elue député.
Par la loi du 19 mars 1946, la Guyanedevient un département français. Le rêve de Gaston Monnerville s’est enfin réalisé : la métropole se décide enfin à l’intégrer, à la développer tant sur le plan économique que social. Pourtant, 60ans plus tard, la Guyane semble toujours confrontée aux mêmes problèmes : manque de développement et dépendance. La départementalisation a-t-elle été un échec ?

• Une loi longtemps espérée, etenfin votée
o La loi de départementalisation est votée le 19 mars 1946. Elle représente l’aboutissement de deux siècles de revendication assimilationniste émanant des « quatre vieillescolonies ». En effet, ce statut leur avait toujours été refusé par la métropole durant la Révolution française, puis par la IIIème République. Le fait d’avoir manifesté leur attachement à la France durantla Seconde Guerre Mondiale pousse l’Assemblée constituante à donner satisfaction à cette requête unanime des élus d’outre-mer.
o Le principal artisan de cette revendication est leMartiniquais Aimé Césaire, qui sera d’ailleurs rapporteur de cette loi, appuyé par le Guyanais Gaston Monnerville : ils demandent une assimilation intégrale se traduisant par la fin de l’exception coloniale etle rattachement strict à la France. Pour eux, seule la départementalisation permettrait à ces territoires de sortir du sous-développement.
o La loi est votée à l’unanimité : la Guadeloupe,la Martinique, la Guyane et la Réunion deviennent département d’Outre-Mer (DOM). Cette nouvelle est accueillie dans la liesse par les populations ultramarines pleines de fierté et surtout d’espoir....
tracking img