Hamlet

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (343 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 octobre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
J'ai commencé par suivre la pièce de Shakespeare au plus prêt, puis j'ai éprouvé le besoin de réduire le nombre de personnages pour que sa mise en scène, cas échéant, revienne moins cher. J'aiainsi été amené à faire disparaître deux dimensions fondamentales d'Hamlet. Premièrement, j'ai énormément réduit l'importance de l'intrigue entre le Danemark et la Norvège, m'arrangeant entre autrespour que le personnage de Fortinbras n'apparaisse pas sur scène. Or à mon sens, le drame d'Hamlet se joue à plusieurs niveaux suivant le principe des cercles concentriques. Horatio dit, dans uneréplique célèbre, qu'il y a "quelque chose de pourri au royaume de Danemark". Pour moi, ce "quelque chose" est comme un caillou lancé dans la mare, qui résonne au niveau individuel, mais aussi auniveau familial, national et international.

C'est pourquoi, je pense (et c'est mon deuxièmement), Shakespeare multiplie les doublets, avec Bernardo et Marcello, les deux gardes, dès l'acte 1, scène1, Hamlet et Ophélie, tous deux confrontés à la mort de leur père et y réagissant par la folie, Claudius et Polonius, et tant d'autres. N'oublions pas la pièce dans la pièce qui est l'enjeu del'acte 3. N'oublions pas non plus la duplicité de Claudius, qui se perd dans ses propres mensonges. La figure du double est récurrente. Or, j'ai supprimé beaucoup de doublets. Ainsi, Voltimand etCornélius, les ambassadeurs de Norvège, disparaissent carrément de la distribution, pendant que Guldenstern et Rozencrant, les amis d'Hamlet, se réduisent au seul Guldenstern, etc. Par ailleurs, à biendes égards, Fortinbras est un double d'Hamlet, ou Hamlet un double de Fortinbras, car ils sont tous deux fils de rois, tous deux spoliés de leur héritage suite à la mort de leur père, etc.On trouvera, dans les méandres de ce site, deux versions d'Hamlet. Dans la version bis, j'ai entrepris non seulement réintégrer tous ses doublets à l'intrigue, mais de lui redonner sa dimension...
tracking img