Handicap

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 23 (5667 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 10 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
LES PERSONNES HANDICAPÉES

Définitions

Il n’existe pas définition univoque du handicap. Plusieurs déclarations, lois, ont tentées de mettre des mots permettant de définir le terme handicap.

La déclaration du 9/12/1975 des Nations Unies désigne la personne handicapée comme :
« Toute personne dans l’incapacité d’assurer par elle-même tout ou partie des nécessités d’une vieindividuelle ou sociale normale, du fait d’une déficience, congénitale ou non, de ses capacités physiques ou mentales. »

L’OMS en 1980 à écrit :
« Est handicapé un sujet dont l’intégrité physique ou mentale et passagèrement ou définitivement diminuée, soit congénitalement, soit sous l’effet de l’âge, d’une maladie ou d’un accident, en sorte que son autonomie, son aptitude à fréquenterl’école ou à occuper un emploi s’y trouve compromise. »

La dernière loi, datant du 11/02/05 sur l’égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées dit :
« Constitue un handicap, au sens de la présente loi, toute limitation d’activité ou restriction de participation à la vie en société subie dans son environnement par une personne en raison d’nealtération substantielle, durable ou définitive d’une ou plusieurs fonctions physiques, sensorielles, mentales, cognitives ou psychiques, d’un polyhandicap ou d’un trouble de santé invalidant. »

Le handicap physique est un handicap surmontable ou durable des capacités motrices avec des répercussions plus ou moins sévères sur différents aspects (cognitif, émotionnel, social) de la vie. La causeest soit une lésion de l’appareil moteur (muscles) ou de soutien (squelette) ou une autre lésion d’origine biologique.

Le handicap mental est la conséquence sociale d'une déficience intellectuelle avec une difficulté plus ou moins importantes de réflexion, de conceptualisation, de communication et de décision. Ces difficultés peuvent être compensées si ces personnes sont entourées par lafamille ou des personnes soignantes ou médicales.

Le handicap acquis est un handicap résultant d’un accident « biologique » ou matériel. Le terme réside dans l'existence d'une expérience antérieure personnelle, à laquelle le sujet peut se comparer, et dans l’existence d'une expérience culturelle à travers laquelle il se représente et vit sa propre expérience.

Le handicapcongénital est un handicap inné chez les personnes atteintes. Il peut résulter d'un très grand nombre de causes, infectieuses, toxiques, médicamenteuses, génétiques, obstétricales, carentielles, accidentelles… Il est présent (ou se met en place) lors de la grosses et peut parfois être détecté à ce moment là.
Conséquences

Conséquences morales et sociales

Suite à l’apparition d’une personne handicapéedans une famille, celle-ci peut :
• s’isoler si elle n’arrive pas à faire face
• abandonner la personne handicapée face à elle-même (car elle ne l’accepte pas)
• vouloir à tout pris donner une éducation ordinaire à ces enfants ans tenir compte des difficultés de celui-ci
• ressouder ses liens familiaux
• couper les ponts avec son travail, ses collègues, ses amis
•créer es liens plus forts avec ses proches
• rencontrer d’autres personnes grâce aux associations... et créer de nouveaux liens
• quitter son travail pour s’occuper de la personne à charge
• prendre contact avec des structures pouvant l’aider

Conséquences financières

De la petite enfance et la scolarisation, il existe différents type d’aide :

• L’allocation d’éducation del’enfant handicapé (AEEH) : c’est une prestation familiale spécifique versée par la caisse d’allocations familiales à toutes les familles ayant à leur charge effective et permanente un enfant handicapé de moins de 20 ans suite à une décision de la commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapés. Elle peut être parfois augmentée d’un complément.

• L’allocation...
tracking img