Histoire monarchique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 65 (16046 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Histoire des institutions

Nous allons étudier la reconstruction de l’Etat monarchique dans un premier temps .

Première partie : La reconstruction de l’Etat monarchique

Au 14e siècle débute le renforcement de l’autorité monarchique , qui était devenue pleinement suzeraine . Ce mouvement s’accentue au 15e siècle et progressivement , on va assister à la construction de la souveraineté .Au 16e siècle , on assiste au tournant vers la monarchie absolue . Pendant ces trois siècles vont apparaître de nombreuses institutions royales qui s’enracinent dans la période féodale . Ces institutions royales naissent des périodes prospérité et de crises comme par exemple la Guerre de Cent Ans qui permet le renforcement du pouvoir des Etats Généraux . Après la bataille de Castillons , le paysrevident à la prospérité économique . Le roi , dès le 15e siècle devient souverain . Le 16e siècle est une période de nouveauté et on prépare la monarchie absolue . Cependant le 16e siècle est aussi une période de crise en raisons des guerres de religions . Le roi , dans la souveraineté et la suzeraineté , est au centre du renforcement de l’Etat puis s’en détache progressivement . Le roi sera doncle plus souvent au centre des chapitres .

Chapitre 1 : le roi et l’Etat

C’est au cours du 14e au 16e siècle que s’affirme la souveraineté du roi . Le mouvement étant totalement achevé au 16 e siècle , on prépare alors le mouvement vers la souveraineté absolue .

1)Le statut de la couronne
Pendant la période féodale , on a établit les lois d’hérédité au trône , de primogéniture ( l’ainédu fils du roi doit régner ) . La Constitution coutumière est alors achevée , on parle désormais de lois fondamentales du royaume . Ces coutumes ont convergées dans deux direction , ayant en commun la publicisation des droits et des biens du roi

A)La dévolution de la couronne
1)La loi de masculinité
Cette loi traite du principe selon lequel , en France , aucune fille de roi n’est apte enraison de son sexe , à monter sur le trône . Ce principe s’opposait au faits puisqu’en Europe , il y avait de nombreuses reines telle la reine d’Angleterre et de Castille . Ce principe s’élabore en deux temps , on commence par exclure les femmes du trône de France , puis les juristes ont posés le principe que les fils des princesses françaises n’était pas plus aptes à régner que leur mère . C’estl’exclusion des femmes et des parents par les femmes .
Pendant trois siècles , depuis Hugues Capet , les roi ont toujours eu des fils pour leur succéder , ce que l’on nomma le miracle capétien . En 1316 , c’est la première fois qu’un problème ce pose , Philipe Le Bel meurt en 1314 en laissant trois fils , Louis , Philipe et Charles . Il aussi une fille nommé Isabelle , épuise d’Edouard 2 , roid’Angleterre . Louis X le Hutin lui succède ,cependant il meurt en 1316 en laissant qu’une fille , Jeanne de Navarre issue de son 1er mariage avec Marguerite de Bourgogne , accusée d’adultère . De plus Jeanne de Navarre était hors d’âge , car elle avait 5 ans à cette époque et l’on craint la période de régence considérée comme faiblesse . Sa légitimité fût donc remise en cause . La seconde épouse deLouis 10 le Hutin , Clémence de Hongrie , est enceinte dont attend la venue de l’enfant . Elle donne naissance à un garçon nommé Jean qui décède quelques jours après sa naissance , probablement empoisonné par la grand-mère de Jeanne de Navarre .
Dans la féodalité , les femmes pouvaient devenir vassal lorsqu’elles héritaient d’un fief . Le seigneur conservait seulement le droit d’accorder la main deson vassal pour le mariage . Dans la technique de l’apanage , qui consistait à donner des terres aux enfants cadet pour les dédommager de la non obtention du fief , les femmes n’avaient pas droit à la succession par apanage .
Le droit romain excluait également les femmes des offices , elles ne pouvaient donc devenir magistrat .
L’Eglise s’opposait également à l’accession des femmes au...
tracking img