Histoire

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1249 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 18 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE FORDISME
A partir de :
Moutet A., les logiques de l’entreprise. La rationalisation dans l’industrie française de l’entre-deux –guerres, Paris, Edit de l’EHESS, 1997.
Boyer R., Durand J.P. , l’après-fordisme, Paris, Syros, 1993.
I. Le fordisme comme procès de travail.
Les méthodes d’H. Ford reposaient sur l’idée qu’il était possible d’abaisser les coûts de production et donc les prixde vente telles que les débouchés s’en trouvaient suffisamment élargies pour pouvoir absorber la masse de la production. Ce résultat n’était pas obtenu seulement par les économies d ‘échelles mais grâce à une organisation minutieuse du processus de production, laquelle pouvait être constamment améliorée en ne produisant qu’un modèle unique, modifié seulement dans le détail au cours des années. Lesystème de chaîne, transporteur mécanique qui reliait entre elles les différentes opérations, constituait l’un des facteurs d’abaissement des prix de revient, en élevant la productivité du travail. La division poussée du travail qui en résultait, impliquait également l’emploi de machine spécialisée simple et robuste, ayant un gros débit. L’avance régulière des chaînes et la coordination de leurmarche exigeaient un préparation taylorienne du travail particulièrement poussée.

En France la production en chaîne s’est développée durant la première guerre mondiale dans les entreprises travaillant pour l’armement (fabrication d’obus et fabrication du matériel d’artillerie). Après 1918 c’est par l’intermédiaire des ingénieurs et de leur association que s’est assurée la diffusion des méthodesd’organisation américaine. A la suite on assistera a un engouement pour ces méthodes de la part du patronat français ( voyage d’étude aux USA). Entre 1920-26, on assiste à un développement de la production à la chaîne dans la construction automobile, industries alimentaires et les mines. Mais dans un premier temps les industriels français ont surtout utilisé le fordisme pour réduire leur coût etleur prix plutôt que de s’installer dans une logique production de masse- consommation de masse.
Entre 1914-1930 le prix de l’automobile aurait baissé de 44 %. La recherche de productivité en France est imposée par une pénurie de main d’œuvre. Durant les années 1920 on assistera à un développement des œuvres sociales et de la construction de logement pour capter la main d’œuvre et la fixer dansl’entreprise( la mobilité ouvrière est un problème pour le patronat).
La rationalisation du travail à impliquer une mutation de la composition de la classe ouvrière, développement des O.S au détriment des travailleurs qualifiés (conséquence du principe taylorien d’expropriation du savoir ouvrier et de la séparation conception- exécution). Avec ces méthodes l’ouvrier a perdu la maîtrise de sontravail mais aussi la maîtrise de son temps de travail. Néanmoins durant les années 1920 on assistera à une faible résistance ouvrière. Le renversement de conjoncture en 1930-31 conduit les entreprises à mettre en place “ une rationalisation de crise ” pour abaisser les coûts et trouver des débouchés. Cette crise a aussi pour conséquence d’abaisser le salaire, de réduire la possibilité de mobilité pourles ouvriers et aussi d’affaiblir les possibilités d’action collective. Aussi avec le retournement de conjoncture en 1936 on assistera à des grèves exprimant les rancoeurs accumulées pendant les années de crise contre les conditions de travail, le chronométrage.

II. Passage d’une régulation concurrentielle à une régulation monopoliste.
Le fordisme comme mode de régulation : le fordisme neconcerne pas seulement le procès de travail. Le développement de la production de masse supposait pour véritablement s’épanouir un bouleversement simultané des conditions d’existence du salariat et l’essor d’une nouvelle norme de consommation ouvrière. De telles transformations impliquaient de profonds changements dans la nature des rapports entre salariés et patronat et dans la formation du...
tracking img