Institution politiques

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 113 (28112 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 15 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Institutions de la Ve République.
Chapitre préliminaire : La mise en place de la Ve république.
Réflexion sur la constitution de 1958.
1875 : Lendemain de la chute de l'empire (1870) volonté d'instaurer la république.
Régime parlementaire très équilibré va tomber dans un régime d'assemblée en 1877 crise avec la dissolution de Mac-Mahon. Système caractérisé par l'instabilitégouvernementale car on a un ensemble de partis politiques : 110 gouvernements de 1875 à 1940.
N'empêche pas à ce régime de connaitre la 1ere guerre mondiale et la crise des 1929.
Les républicains ne veulent pas de président car pour eux il s'inscrit dans une filiation monarchique.
La culture politique française est de dire toujours plus de parlement pour limiter les risques.
1940 : défaite lorsde la 2nde guerre mondiale. On est toujours dans un mécanisme de la 3ème république avec des parlementaires qui ne s'entendent pas. Les militaires veulent un renouveau militaire et la classe politique ne se met pas d'accord. Ce qui engendre la défaite. De Gaulle en voudra énormément à la classe politique pour n'avoir pas réussi à s'entendre sur des questions de sécurité nationale. Pour De Gaulle,cette défaite est une humiliation pour la France.
Instauration du régime de Vichy qui est un régime fasciste avec des lois racistes et la mise à terre de toutes les valeurs républicaines.
Après la victoire des alliés on a le retour sur la scène du général De Gaulle qui revient en France après son exil en Angleterre. De Gaulle prend la tête d'un gouvernement provisoire et la 1ere questionposée aux français : est ce qu'on reprend la constitution de la 3ème république ou est ce qu'on crée une nouvelle constitution ? A cette question, les français ne veulent plus de la 3ème république, De Gaulle propose une nouvelle organisation des pouvoirs politiques.
Or les travaux de la constituante vont proposer un premier projet de constitution qui est refusé au référendum. Nouvelle constitutioncréée et acceptée. Or De Gaulle n'est pas d'accord avec cette constitution. Il voudrait restaurer la grandeur de la France en rétablissant un président. Dès 1946, il se retire de la vie politique et ça va être ce qu'on va appeler sa "traversée du désert" qui va durer 12 ans.
1946 : constitution de la 4ème république.
On a tiré les leçons de ce qui s'est passé lors de la 3ème république eton invente des procédés pour éviter que les gouvernements ne tombent trop facilement.
On veut rationaliser ce parlementarisme.
Finalement, on va retomber dans le processus politique de la 3ème république pour 3 raisons
raison sociologique : ce sont les mêmes hommes politiques qui sont aux commandes, ils n'ont pas changé. Cette permanence du personnel est très importante. LaFrance va se caractérisé par deux choses :
l'acceptation de l'instabilité politique
refus de la mauvaise administration de la France.
1954 : la crise algérienne va faire tomber la 4ème république. Il s'agit d'un phénomène de décolonisation. La France est un empire colonial et l'Algérie est un simple département. Cette Algérie va se réveiller et réclamer son indépendance. Cettecrise va connaître des montées en puissance jusqu'à la crise du
13 mai 1958.
Décor politique : personne n'est d'accord sur le devenir à accorder à l’Algérie. Que ce soit à droite ou à gauche, nous avons d'importants groupes parlementaire qui sont hostiles au régime politique lui même, ils veulent la fin de la 4ème république soit parce qu'il y a pas assez de pouvoir exécutif ou au contrairemoins d'exécutif et plus de parlementarisme.
{text:soft-page-break}
Problème algérien : Les gouvernements sont composés d'une agrégation de minorité, on a une majorité qui est une addition de petits partis politiques qui ne sont pas d'accord entre eux. La ligne politique n'est pas commune
Sur le sujet algérien, il n'y a pas un ministre responsable mais plusieurs ministres responsables...
tracking img