Introduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (583 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Source : info bébé .com

Une femme qui ne peut assumer son rôle de mère, peut accoucher sous X, en vue de faire adopter son bébé. S’il y avait 10 000 naissances sous X dans les années 70, ellesn’étaient plus que 394 en 2004...

La tradition de l’accouchement anonyme est bien ancienne. Au 17e siècle déjà, la jeune mère déposait le nouveau-né dans une tour, placée dans le mur d’un hospice. Del’autre côté, quelqu’un faisait basculer la tour et recueillait le nourrisson, sans avoir vu le visage de la mère. En 1941, une loi organisait l’accouchement sous X avec la prise en charge gratuite desfrais du séjour à la maternité. Hier comme aujourd’hui, le but est identique : lutter contre les infanticides, encore trop nombreux dans l’actualité…

Qui sont les femmes qui accouchent sous X ?- Lesdeux tiers ont moins de 25 ans ;- La moitié est sans profession, sans autonomie et sans ressources propres ;- Une sur quatre vit chez ses parents : le recours à l’accouchement sous X semble alorscommandé par la crainte de la réaction parentale lorsque la grossesse n’est pas découverte, par la pression parentale lorsqu’elle l’est ;- Environ 10 % sont séparées ou divorcées, âgées de plus de 35 anset ayant plusieurs enfants à charge, en grandes difficultés économiques.(Enquête menée en 1999 par le service du droit des femmes auprès de 47 maternités en Ile-de-France)

Et la mère ?Pourl’aider dans son douloureux choix d’accoucher sous X, la mère peut demander à bénéficier d’un accompagnement psychologique et social de la part du service de l’aide sociale à l’enfance (ASE).
Que devient lebébé en cas d'accouchement sous X ?Le nouveau-né est immédiatement confié aux services départementaux de l’aide sociale à l’enfance ou recueilli par un organisme français autorisé pour l’adoption. Lamère ne bénéficie que de deux mois pour revenir sur sa décision. Si le délai est plutôt court, "il privilégie l’enfant pour ne pas le laisser, pour des raisons juridiques, dans une situation...
tracking img