Ionesco

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4471 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Eugène Ionesco, né Eugen Ionescu le 26 novembre 19091 à Slatina (Roumanie) et mort le 28 mars 1994 à Paris, est un auteur dramatique et écrivain roumain et français. Il passa une majeure partie de sa vie à voyager entre la France et la Roumanie. Représentant du théâtre de l'absurde, il a écrit de nombreuses œuvres dont les plus connues sont La Cantatrice chauve, Les Chaises ou bien encoreRhinocéros.Sommaire [masquer]
1 Biographie
1.1 Enfance et jeunesse
1.2 Les années difficiles avant, pendant et après la guerre
1.3 La lente ascension
1.4 Les années à succès
1.5 Les dernières décennies
2 Une triple figure d'auteur
2.1 L'« anti-auteur »
2.2 Le « grand écrivain »
2.3 Un « homme en question »
3 Œuvre
3.1 Théâtre
3.2 Livret d'Opéra
3.3 Essais
3.4 Récits
3.5 Journaux
4 Prixet récompenses
5 Citations
6 Voir aussi
6.1 Bibliographie critique
6.2 Liens externes
7 Notes et références

Biographie[modifier]
Enfance et jeunesse[modifier]

Eugène Ionesco est le fils d'un juriste roumain travaillant dans l'administration royale ; sa mère est la fille d'un ingénieur français des chemins de fer qui a grandi en Roumanie. En 1913, la jeune famille émigre à Paris où lepère veut passer un doctorat. Quand, en 1916, la Roumanie déclare la guerre à l'Allemagne et à l'Autriche-Hongrie, le père revient au pays, coupant rapidement tous les liens avec sa famille qui le croira mort à la guerre ; à Bucarest, il obtient le divorce et se remarie.

Restés à Paris, Ionesco et sa jeune sœur Marilina sont élevés par leur mère qui les fait vivre comme elle peut, grâce à destravaux occasionnels et à l'aide de leur famille française. Eugène est placé dans un foyer d'enfants auquel il ne peut s'habituer. Aussi, de 1917 à 1919, sa sœur et lui sont confiés à une famille de paysans de La Chapelle-Anthenaise, un village proche de Laval (Mayenne). Cette période restera dans son souvenir comme un temps très heureux.

En 1925, le frère et la sœur retournent chez leur père àBucarest où ils apprennent le roumain. Leur père a obtenu leur garde mais ils ne trouvent aucune sympathie chez leur belle-mère restée sans enfant. En 1926, Ionesco se fâche avec son père, apparemment très autoritaire, et qui n'a que du mépris pour l'intérêt que son fils porte à la littérature : il aurait voulu en faire un ingénieur. Ionesco entretiendra une relation exécrable avec ce pèreopportuniste et tyrannique. Ce même père, magistrat, se rangera tout au long de sa vie du côté du pouvoir, et adhérera successivement au nazisme puis au communisme. Ionesco n'acceptera jamais le manque d'amour et le rejet infligés par son père.

Il retourne chez sa mère, revenue elle aussi en Roumanie, et a trouvé un poste à la banque d'État roumaine. En 1928, il commence des études de français àBucarest et il fait la connaissance d'Émile Michel Cioran et de Mircea Eliade, ainsi que de sa future femme, Rodica Burileanu, une étudiante en philosophie et en droit appartenant à une famille roumaine influente. Parallèlement, il lit et écrit beaucoup de poésie, de romans et de critiques littéraires en roumain. Après avoir terminé ses études en 1934, il enseigne le français dans différentes écoleset dans d'autres lieux de formation, puis se marie en 1936.
Les années difficiles avant, pendant et après la guerre[modifier]

En 1938, Ionesco reçoit de l'institut de français à Bucarest une bourse afin de préparer une thèse de doctorat sur les thèmes du péché et de la mort dans la poésie moderne depuis Baudelaire, ce qui lui permet d'échapper à l'atmosphère étouffante d'une Roumanienationaliste qu'il supporte mal. De Paris, il fournit des informations aux revues roumaines sur les évènements littéraires de la capitale.

Après la défaite de la France lors de la Blitzkrieg de mai-juin 1940, lui et sa femme rentrent en Roumanie. En août 1940, le pays a dû céder le Nord de la Transylvanie à la Hongrie et la Bessarabie à l'Union soviétique, mais il peut rester en paix. Considéré comme...
tracking img