Jjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjjj

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1453 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 25 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
GRAS Jeudi 4 novembre
Antoine
1ES 2

Economie




Page 69

Questions :

1/ La monnaie scripturale est une monnaie qui est transféré d’un compte à un autre compte par simple jeu d’écriture : par exemple le chèque est l’instrumentnécessaire à la circulation de la monnaie scripturale entre les agents économiques.

2/ La monnaie métallique d’antan tirait sa valeur du métal qu’elle contenait : elle avait une valeur intrinsèque.
La monnaie divisionnaire d’aujourd’hui est frappée dans un métal de faible valeur mais l’autorité monétaire leur donne une valeur légale.
Ces deux monnaies se distinguent donc par la valeur dela pièce.

3/ Entre 2003 et 2008, l’euro en dollar a fortement augmenté (environ 25% d’augmentation).
Plus l’euro en dollar est fort (par exemple 1 euro = 1.50 dollar), plus les exportations de la zone euro vers les usa diminueront. En effet les achats fait en zone euro coûteront plus cher aux usa, par conséquent il y aura moins de vente donc moins d’exportation. A l’inverse, si ledollar vaut moins que l’euro (par exemple 1euro = 0.50 dollar) les exportations augmenterons car les prix y seront moins élever donc il y aura plus de vente.

4/ La phrase souligné du document 4 : « La mise en œuvre de la monnaie unique a eu pour effet immédiat d’éliminer les frais de conversions et de couverture de change, signifie que convertir de la monnaie n’est pas gratuit. Par conséquentle fait de mettre une seule monnaie supprime les frais car on ne peut pas convertir une monnaie en une même monnaie : on ne peut pas convertir l’euro en euro.

5/ L’objectif principal de la BCE est de maintenir la stabilité des prix, pour cela la BCE contrôle le taux d’intérêt. S’il y a inflation le taux d’intérêt augmentera : elle assure une fonction de « bouclage ».

6/ La règle des3% est contraignante pour la croissance et l’emploi de la zone euro car elle limite l’utilisation du déficit budgétaire à des fins de relance économique.

Synthèse :

La monnaie est un instrument de règlement des échanges. La monnaie est aussi un instrument de mesure de la valeur des biens et des services. Nous nous demanderons quelles sont les caractéristiques et qu’elles conséquencessont liées à la mise en place de la monnaies unique européenne ? Elle remplit également une fonction de réserve de la valeur. La monnaie a, a eu et aura toujours différents aspects. Ce pendant la monnaie s’est, au fil des temps, dématérialisé. Nous aborderons donc, dans une première partie l’évolution des formes de monnaies. Depuis le premier janvier 1999, douze pays utilisent la monnaie unique. Nousverrons donc dans une deuxième partie, les caractéristiques et les conséquences liées à la mise en place de la monnaie unique européenne.

L’évolution de la monnaie s’est fait selon deux formes : une forme ancienne et une forme moderne. Nous verrons tout d’abord des exemples de monnaies de marchandise, leurs inconvénients et nous verrons ensuite la monnaie métallique à valeur intrinsèque. Lapremière monnaie, la monnaie marchandise est tout simplement du troc. Le troc est une opération économique où chacun des participants s’échanges des biens de valeurs équivalentes. Cependant, le troc possède des inconvénients. En effet, certaines marchandises sont indivisibles, compliquant ainsi l’échange, il peut aussi exister un décalage entre l’acquisition d’un bien et son échange futur : lors dece décalage, il faudra stocker puis transporter la marchandise, ce qui a un coût. De plus, obtenir un profit sur la revente devient plus difficile. Enfin, il n’est pas très aisé de transporté des vaches afin de l’échanger.
La seconde monnaie, est la monnaie métallique ou monnaie divisionnaire. Ce n’est qu’au VII siècle avant J.C que l’idée de frapper des pièces en métal précieux est apparue....
tracking img