Julie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1542 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 octobre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Anthologie de poèmes
La poésie est une forme d’écriture pour d’envoiler ses sentiments, ses pensés, ses opinons avec finesse et légèreté, les métaphores nous renvoient des sensations, des odeurs etc. Les rimes et le nombre de syllabes dans les vers donne un rythme et une grandeur au poème.
La poésie est la forme écrite du langage qui utilise les diversités de la langue française comme dessyntaxes … De ce fait, le lecteur est transporté dans un plaisir intellectuel et sensible.
{draw:frame} Pierre de Ronsard
Le Second Livre des Amours (1555)
{text:bookmark-start} {text:bookmark-end} J’ai choisi ce sonnet de Ronsard qui se compose de quatorze vers, organisés en deux quatrains à rimes, car à la première lecture, le texte m’est apparu difficile à comprendre et structuré dansun français que nous n’utilisons plus. Lorsque j’ai repris la lecture en décortiquant les vers je me suis aperçue que ce poème était touchant d’une part par le désarroi de l’auteur face à son amoureuse qui ne croit et se joue de son amour.
{draw:a} Chacun qui voit ma couleur triste et noir,
Me dit : « Ronsard, vous êtes amoureux »
Mais ce bel œil qui me fait langoureux,
Le sait, levoit, et si ne le veut croire
De quoi me sert que mon mal soit notoire,
Quant à mon dam son œil trop rigoureux,
Par ne sais quel désastre malheureux
Voit bien ma plaie, et si la prend à gloire ?
J’ai beau pleurer, protester et jurer,
J’ai beau promettre et cent fois assurer
Qu’autre jamais n’aura sus moi puissance,
Qu’elle s’ébat de me voir en largueur,
Et plus de moi jelui donne assurance,
Moins me veut croire, et m’appelle un moqueur.
{draw:a} Jean De Lafontaine
Poète, moraliste, dramaturge
L’Amour et la folie (1684)
J’ai apprécié cette fable, elle est écrite sous forme d’allégorie en effet l’auteur utilise une histoire de dieux grecs et laisse le lecteur sur une question est-ce bien ou est-ce mal que la folie guide l’amour ? D’ailleurs lui-mêmene statue pas car il cite « j’en fais juge et amant et ne décide rien »
{draw:frame} Tout est mystère dans l'Amour,
Ses flèches, son Carquois, son Flambeau, son Enfance.
Ce n'est pas l'ouvrage d'un jour
Que d'épuiser cette Science.
Je ne prétends donc point tout expliquer ici.
Mon but est seulement de dire, à ma manière,
Comment l'Aveugle que voici
(C'est un Dieu), comment,dis-je, il perdit la lumière ;
Quelle suite eut ce mal, qui peut-être est un bien ;
J'en fais juge un Amant, et ne décide rien.
La Folie et l'Amour jouaient un jour ensemble.
Celui-ci n'était pas encor privé des yeux.
Une dispute vint : l'Amour veut qu'on assemble
Là-dessus le Conseil des Dieux.
L'autre n'eut pas la patience ;
Elle lui donne un coup si furieux,
Qu'il en perd la clartédes Cieux.
Vénus en demande vengeance.
Femme et mère, il suffit pour juger de ses cris :
Les Dieux en furent étourdis,
Et Jupiter, et Némésis,
Et les Juges d'Enfer, enfin toute la bande.
Elle représenta l'énormité du cas.
Son fils, sans un bâton, ne pouvait faire un pas :
Nulle peine n'était pour ce crime assez grande.
Le dommage devait être aussi réparé.
Quand on eut bienconsidéré
L'intérêt du Public, celui de la Partie,
Le résultat enfin de la suprême Cour
Fut de condamner la Folie
A servir de guide à l'Amour.
Hymne Recueil : Les fleurs du mal (1855)
J’ai choisi ce poème moderne, parce qu’il traite de la philosophie de la vie et de l’immortalité extrait du recueil les fleurs du mal.
{draw:a}

Elle se répand dans ma vie
Comme un air imprégné desel,
Et dans mon âme inassouvie
Verse le goût de l'éternel.

Sachet toujours frais qui parfume
L'atmosphère d'un cher réduit,
Encensoir oublié qui fume
En secret à travers la nuit,

Comment, amour incorruptible,
T'exprimer avec vérité ?
Grain de musc qui gis, invisible,
Au fond de mon éternité !

A la très bonne, à la très belle
Qui fait ma joie et ma santé,
A...
tracking img