Juridique

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1844 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 2 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Méthodologie appliquée
- Introduction au droit civil –
Fiche n°2 : Le droit et les autres règles de conduit

Dissertation : Le droit et la morale

Les notions de droit et de morale sont relativement proches par certains aspects et par d’autres, éloignées. Il convient donc de les différencier tant par leurs buts que par leurs définitions, ou encore par leu fonctionnement. En effet, le droita pour but de maintenir l’ordre social alors que la morale est une notion plus abstraite qui vise à perfectionner l’homme. La distinction de ces deux termes expose qu’ils ne considèrent pas les mêmes domaines et donc pas les mêmes situations. En outre toute règle morale n’a pas toujours de fondement juridique et inversement, et c’est en cela que des problèmes de conception peuvent naître.
Ledroit, dans son sens objectif, régit la vie en société par des règles qui peuvent sanctionner toute personne qui ne respecterait pas les lois. Sur ce même principe, la morale édicte des règles, souvent non écrites mais pourtant respectées de manière similaire que pour le droit. Pour ce qui est de la sanction portée par la morale, il en est tout autre. La morale n’a pas de sanctions objectivesdirectes, c'est-à-dire qu’il n’y aura ni personne, ni loi qui viendront sanctionner des actes qui seraient en désaccord avec les règles morales.
Dès lors, nous pouvons distinguer ce qui unit les notions de droit et morale, l’une et l’autre tendent à l’application de règles; leur objectif commun étant de veiller à ce que les comportements des hommes soit en accord avec la société dans son ensemble.
Onpourrait penser que le droit est le « produit » de la morale et qu’il découle de la formalisation précise d’une partie de l’éthique de la morale (comme l’explique Ph. Jestaz dans son ouvrage : « Connaissance du droit »), et même pour certains droits archaïques d’une partie de la religion.
Il s’agit donc de se demander ce qui distingue le droit de la morale (I), puis d’examiner les raisons pourlesquelles droit et morale sont finalement des notions complémentaires (II).

I/ Le droit indépendant de la morale
Nous avons évoqués, de manière brève, le fait que les sanctions différaient selon qu’il s’agisse de règles morales ou de règles de droit (B), et ceci étant dû au fait de la différence de « domaines d’action ». (A)
A – Des domaines propres à chaque notion
Il faut tout d’abordsouligner l’opposition « structurelle » de ces notions, c'est-à-dire qu’il faut comprendre que l’une, la morale, concerne plus le domaine individuel – propre à chacun – et que l’autre, le droit, concerne le domaine collectif.
En effet, la morale a pour but, le perfectionnement de l’homme à travers des règles parfois coutumières, voire ancestrales mais aussi par la modification des mœurs qui évoluentde manière importante ces dernières années (on accepte de plus en plus les différences de pratiques religieuses et les relations homosexuels). Elle s’applique de manière individuelle et personnelle, non pas comme le droit qui traite toute personne de la même manière selon les grands principes évoqués dans la Déclaration des Droits de l’Homme et du Citoyen de 1789 (Article premier : « Les hommesnaissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. ») ou encore dans la Constitution de la Vème République.
En ce sens la morale a un domaine d’actions certes plus restreint que le droit, mais elle peut quand même contribuer à l’amélioration et au bon fonctionnement de la société. En ce sens qu’elle régit les comportementsindividuels de chacun et qu’elle indique la marche à suivre, intérieure à l’individu mais qui se répercutera nécessairement sur son attitude extérieure, face aux autres. Le droit, quant à lui, s’attache aux attitudes extérieures. Il ne peut sanctionner un quelconque irrespect de la règle morale, ni un quelconque comportement « non conventionnel », c'est-à-dire non soumis au respect des normes que...
tracking img