La bourse de weber

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2916 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Guillaume Binoche Fiche de lecture
Conférence d’histoire économique

La Bourse

Max Weber

Max Weber consacre en 1894 et 1896 deux articles à la bourse et à son fonctionnement. Par une approche pédagogique, Weber cherche à définir le rôle croissant d’une institution décisive au sein du monde économique. Partant d’idées générales, et se basant sur la genèse deséchanges, il offre une description détaillée du développement des bourses. Cette première analyse entraîne dans une seconde partie un plaidoyer pour la réhabilitation de la spéculation.

Contexte historique de l’œuvre :

Max Weber est né à Erfurt en Thuringe en 1864, qu’il quitte pour Berlin en 1869. Après des études secondaires littéraires, il se concentre sur l’histoire, l’économie et le droitau sein des universités de Heidelberg, Strasbourg, Göttingen ou encore Berlin.
Sa thèse de doctorat de 1889 concerne le capital dans les corporations italiennes au Moyen Age, ce qui l’entraîne naturellement à s’intéresser à l’impact de l’histoire agraire sur le droit public et prive. Il est alors rapidement reconnu comme un expert en histoire agraire.
Max Weber commence ses travauxsur la bourse en qualité de conseil. Il veut renforcer la position politique allemande par le biais d’une bourse nationale efficace. Sa prise de conscience de l’extrême importance de la bourse intervient alors qu’il travaillait sur la situation des propriétaires fonciers et des ouvriers agricoles en Prusse orientale. Il remarque alors le rôle décisif qu’elle joue dans la détermination des prix descéréales.
La réforme de la bourse de valeur devient en 1891 un problème politique. Au début de l‘année 1892, une commission d’enquête devant jeter les bases d’une réforme est nommée. Weber intervient alors dans le débat. Il souhaite améliorer l’interaction entre vendeurs et acheteurs. Sa volonté est alors de former le public sur un sujet qui les concerne directement dans une économiefortement globalisée qu’est celle de la fin du XIXe siècle.

En décrivant le passage du marché à la bourse Max Weber analyse l’avènement de l’économie moderne. Mais outre une œuvre descriptive Weber propose un projet de réforme des opérations boursières.

I Du marché à la bourse ou l’avènement de l’économie moderne

A- Genèse des échanges : la naissance d’une communauté économique.Définition initiale du terme de bourse

« La bourse est une organisation moderne du commerce en gros. Elle est indispensable à la vie économique actuelle pour une raison qui est la même que celle qui fonde la modernisation des échanges commerciaux »

Fondement de la modernisation des échanges commerciaux

A l’origine l’individu produisait les biens nécessaires à la satisfaction de sesbesoins. Sa place au sein d’une communauté telle que la famille n’était nécessaire que pour faire face à la nature. Cette première communauté consommait ce qu’elle produisait.
Aujourd’hui l’homme ne consomme pas le produit de son travail. Il produit si d’autres ont besoins se sa production. La société moderne voit donc d’après Max Weber l’augmentation de la proportion de biens non consommés parl’économie qui l’avait produite.
Le luxe a fait éclore les échanges. Les marchands ambulants et les grands marchés périodiques se développent. Pour Weber la naissance de la ville constitue un bouleversement. Les marchands itinérants sont bientôt remplacés par des commerçants résidents, qui achètent à l’extérieur ce que les locaux ne produisent : l’importation est née.
Max Weber note que dans touteéconomie moderne la balance commerciale se composent en grande majorité de transactions concernant les céréales, l’acier, le charbon, qui sont des articles de masse.
Seconde définition de la bourse : « La bourse sert à échanger en grande quantité des biens comme ceux-ci »
Mais la bourse n’est-elle alors qu’un immense marché ?

B- En quoi la bourse se différencie-t-elle d’un simple...
tracking img