La chefferie indienne: fonction et signification d'une institution

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2944 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La chefferie indienne : fonction et signification d’une institution

Introduction:

La société indienne est vue et décrite comme une société primitive. En effet, d'un point de vue ethnocentrique des sociétés civilisées, les sociétés indiennes ne sont pas arrivées à terme d'un processus de civilisation qui devrait logiquement mener à la construction d'un État et donc d'une politique. Certainspensent que les sociétés indiennes sont encore sur le parcours d'apprentissage et traversent le chemin que les sociétés civilisées et développées d'aujourd'hui ont traversé avant. L'issue finale semble donc être une société à État.

Cependant, certains ethnologues (comme Pierre Clastres) pensent que les sociétés indiennes ne suivent pas ce chemin là et qu'elles n'aboutiront jamais à unesociété à État.

Ces sociétés primitives sont alors vues de deux manières différentes possibles: soit on pense que ces sociétés aboutiront forcément à la création de l'État; soit que celles-ci ont créé quelque chose de différent; qu'elles ont dépassé le stade de l'anarchie. La masse des sociétés civilisées serait alors dans l'excès et tyrannisée.

La chefferie indienne qui est une institution àpart entière, régit et est régie d'une manière bien spécifique, divergente de ce que l'on pourrait attendre. Nous pouvons alors nous demander en quoi la société primitive indienne est une formation à part de l'État? Et d'où une telle institution «sans substance» tire-t-elle la force de subsister? (dixit P. Clastres)

Dans un premier temps, nous verrons l'organisation de la société indienne. Dansun second temps, nous verrons en quoi celle-ci ne peut mener à la création politique et donc à celle de l'État.

l'organisation de la chefferie indienne

A/ Attributions du chef (qui sont limitées)

Dans les tribus indiennes, la figure du chef est présente mais n'a pas la même représentation que dans les sociétés civilisées. En effet, le chef indien n'est pas un chef au sens politique duterme. La figure de chef est choisie dans la tribu par tous pour certaines qualités techniques. L'Indien choisi comme chef doit être un bon orateur, un bon chasseur et doit être capable de coordonner les activités guerrières de la tribu. Cette dernière caractéristique peut expliquer pourquoi dans certaines tribus, on compte deux chefs: un chef de guerre et un chef civil. Le chef indien estégalement un faiseur de paix, il a le devoir de maintenir celle-ci et l'harmonie dans la tribu. Et ce uniquement grâce à son prestige, qui n'est en rien marque de pouvoir, à son équité et à sa parole. Il peut être considéré comme un arbitre cherchant à réconcilier deux partis opposés. La parole est même un devoir. « on ne peut dire, non que le chef est un homme qui parle, mais que celui qui parle est unchef » ( Pierre Clastres ).

La propriété la plus remarquable du chef indien consiste dans son manque presque complet d'autorité. Les Indiens n'ont aucun devoir d'obéissance envers lui. Cependant, nous pouvons observer une divergence dans les traits de chefferie selon si la tribu est en temps de guerre ou de paix. En effet, lorsqu'il y a la guerre, le chef a un pouvoir immense sur les guerriers.Lorsque la paix revient, le chef n'a plus de pouvoir et redevient un Indien parmi les autres. Les chefs aiment la guerre car c'est le seul moment où ils peuvent exercer une certaine autorité sur le reste de la tribu.

Le chef doit être au service de la tribu et non la tribu au service du chef. Il n'y a pas de chef fainéant. En effet, celui-ci est même le plus actif de la tribu car il doit sanscesse faire des cadeaux. En tant que chef, il doit faire don de sa personne à la tribu. Il doit être généreux de ses biens, les Indiens ont le droit de le piller. Le chef doit être humble, il est même le plus pauvre de la tribu et cela se traduit par ses vêtements très simples. Cela sert à montrer son dévouement pour la tribu ainsi que son désir de prouver l'innocence de son « titre ». Il ne...
tracking img