La consommation

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 13 (3083 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La consommation est un acte essentielle à la vie en elle-même et à la vie économique, ils nous faut transformer la nature, nous produisons des biens et des services, de plus de plus nombreux et complexes ; donc l’activité économique se développe

La consommation est un acte individuelle qui consiste en la destruction par l’usage d’un bien ou service en vue de satisfaire un besoin

Selon lesépoques et générations, nous ne consommons pas de la même façon, le mode de vie évolue ; et d’un pays à l’autre nous avons pas le même pouvoir d’achat et même d’un individu à l’autre il n’y a pas le même niveau de vie

Le niveau de vie est quantitatif et le niveau de vie est plutôt qualitatif

La consommation peut être divisé en plusieurs catégories :

On distingue la consommation finaleet la consommation intermédiaire

Dans la consommation finale, on distingue la consommation marchande de la consommation non marchande, et on distingue aussi la consommation individuelle et la consommation collective

I - Consommation et satisfaction du consommateur

La théorie classique repose sur la rationalité du consommateur, on parle aussi de la théorie des comportements calculés, lamicroéconomie

Un des postulats du libéralisme est l’itilitaro-édonisme, évoque la satisfaction d’un individu, à travers la consommation, l’intérêts qui en pire, en minimisant sa contrepartie et c’est le rapport que les libéraux appel de l’utilité / désutilité, égal au calcul économique

L’individu a des besoin constant, alors que les biens sont rares, il est donc obligé de faire des choix,et c’est ce pour quoi les classiques appel l’homoéconomicus. Ce choix économique est subjectif, il dépend de chacun, il dépend de multiple variable :

Le type de société dans laquelle ont vie
Dépend de l’éducation reçu
Dépend des goûts
Dépend du revenue dont on dispose
Dépend de la variété des produits offerts
Existe aussi la loi de l’utilité marginale décroissante : « Au fur et àmesure que la quantité consommé d’un bien augmente, l’utilité marginale de ce biens diminue »

Contenu de cette logique, les classiques estiment que l’on peut déterminer le choix de consommation d’un individu sur la base deux critères essentielles : ces gout et son revenu disponible. Exemple : la famille Martin partage c’est loisirs sont 2 activités, partir en vacances ou bien aller dans un bonrestaurant

Choix de la famille Martin A B C D
Nb de restaurants
Nb de j. de vac 3
26 5
20 20
10 30
8
Nb de restaurants
Nb de j. de vac 10
26 14
20 20
14 25
12
Nb de restaurants
Nb de j. de vac 5
10 12
6 20
4 25
3

Représentation de la courbe d’indifférence

La courbe d'indifférence est la représentation du niveau de satisfaction, cette courbe passe par les points quireprésente les combinaisons équivalentes aux yeux du consommateur

La courbe la plus éloignés du point d’origine représente le niveau de satisfaction le plus élevée

Un consommateur cherchant a maximisé sa consommation, va chercher à aller sur la courbe 2, mais tous individus à une contrainte budgétaire

Le budget de la famille Martin est de 1500€, sachant qu’une soirée au restaurantleur revient à 100€ et une journée au camping leur revient à 50€

y soirées au restaurant * 100 € + x : jours de vacances x 50€ : 1500€

Si y = 0 => x = 30

Si x = 0 => y = 15

Le choix optimal est représentant par le point de tangence entre la droite du budget et la courbe d’indifférence la plus éloigné possible. Ici c’est B1

Le consommateur a atteint sa situationd’équilibre quand la répartition de son budget entre les différents biens, lui procure un maximum d’utilité

II - La demande en fonction du revenu

En fonction du revenu, la consommation évolue en quantité et en qualité, on ne consomme pas les mêmes biens et surtout avec un meilleur niveau de vie, on consomme d’avantage

Le niveau de vie a évolue avec le temps, et les modes de vie ont changé...
tracking img