La crise de 1929

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1092 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2012
Lire le document complet
Aperçu du document
La crise économique de 1929:





• Introduction…………………………………………………
• Le jeudi noir et ses conséquences directes aux Etats-Unis………………………………..
• Explication par la spéculation………………………
• Explication monétaire……………………………
• La grande depression……………………………………
• Crise boursière et bancaire…………………
• Chute de la production industrielle……
• Chômage etmisère………………………………
• Le protectionnisme des années 30………
• New deal (nouvelle donne)……………………
• chronologie de la crise a partir de 1934



















• La Grande Dépression, dite aussi « crise de 1929 », est la période de l'histoire mondiale qui va du krach de 1929 aux États-Unis jusqu'à la Seconde Guerre mondiale. C'est la plus importante dépressionéconomique du siècle dernier, qui s'accompagna d'une importante déflation et d'une explosion du chômage.

• Krach: effondrement des valeurs de la bourse.
• Dépression: est une phase de la conjoncture et des cycles économiques qui est marqué par une tendance à la baisse de production et ainsi du PIB et des revenus national des économies.
• Déflation: une baisse de l’indice des prixobservée sur une période suffisamment longue
[pic]


Le jeudi noir et ses conséquences directes aux Etats-Unis :
Après le krach du 24 octobre 1929, aux États-Unis, l'un des problèmes principaux était, qu'avec la déflation, une même somme d'argent permettait d'acquérir de plus en plus de biens au fur et à mesure de la chute des prix.
Dans ces conditions, les agents économiques ontindividuellement intérêt à :
• attendre le plus possible avant d'acheter : la consommation chute.
• garder leur biens sous forme de monnaie plutôt que
d'actifs productifs : l'investissement chute
Explication par la spéculation:
• L'origine de la crise serait la frénésie boursière et l'irresponsabilité des banquiers, qui ont prêté sans retenue aux spéculateurs. Mal régulée, l'activité desbanques a conduit non plus à financer l'économie réelle mais la spéculation malsaine.

• La hausse boursière était intrinsèquement intenable. Lorsque la bourse a chuté, les prêts bancaires n'ont pu être remboursés, la panique s'est installée et la ruée vers les banques a provoqué le blocage du système monétaire et financier. 8 000 banques feront faillites de 1929 à 1934. L'économie, privéede crédits, s'est brutalement arrêtée.

Explication monétaire:
• Les monétaristes, représentés par Milton Friedman, dénoncent la politique monétaire restrictive mise en place par la Réserve fédérale des États-Unis (la Fed), à partir de 1928. Cette politique entraîne une pénurie de crédits. Cette erreur serait à l'origine de la crise. La Fed aurait au contraire dû fournir des liquidités ausystème bancaire : le renchérissement du crédit a forcé les spéculateurs boursiers à retirer leur épargne, ce qui a entrainé la faillite de près de 5 000 banques aux Etats-Unis.

La grande depression:
Crise boursière et bancaire:

• La population entre dans un cercle vicieux destructif, qui durera plusieurs années, la chute se traduit aussi dans les cours de bourse. Dans l'éclatement dela bulle spéculative, trop de plans d'investissements se sont avérés insolvables, voire frauduleux.

• 1930:
Les États-Unis rapatrient massivement leurs capitaux européens, notamment ceux qui se trouvent en Allemagne. La crise s’étend au monde entier, aggravée par les politiques protectionnistes mises en place par les États.
Chute de la production industrielle:

En 1933, la productionindustrielle américaine avait baissé de moitié depuis 1929. Entre 1930 et 1932, 773 établissements bancaires firent faillite.

Chômage et misère:
Aux États-Unis, le taux de chômage augmente fortement au début des années 1930 : il atteint 9 % en 1930. Le pays compte quelque 13 millions de chômeurs en 1932. En 1933, lorsque Roosevelt devient président, 24,9 % de la population active est au...
tracking img