La guerre froide

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 19 (4609 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 février 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La Guerre Froide
Partie 1 : La confrontation Est – Ouest jusqu’aux années 1970

Dès 1947, le monde est marqué par la confrontation entre les Etats-Unis et l’URSS. Qualifiée de Guerre Froide, c’est une épreuve de force entre deux Etats, appuyés par leurs systèmes d’alliances, qui ne peut se résoudre par un affrontement direct en raison des risques de guerre nucléaire.

De la crise de Cubaen 1962 à l’invasion soviétique en Afghanistan en 1979, on a pu croire à la détente entre Washington et Moscou, dans un monde multipolaire. Mais la confrontation ne prend véritablement fin qu’avec l’effondrement de l’URSS en 1991.

I. LES ORIGINES DE LA GUERRE FROIDE

A) LA MEFIANCE MONTE ENTRE LES DEUX GRANDS

Avant même la fin de la guerre, la méfiance s’installe entre les vainqueurs. APostdam, en juillet 1945, les divergences paraissent déjà profondes. Alors que l’Armée Rouge occupe une grande partie de l’Europe Centrale et Orientale, Staline étend sa zone d’influence : il annexe de nombreux territoires (pays Baltes, Prusse Orientale, …) et il installe partout des gouvernements communistes, sans organiser les élections libres promises (fraude, triche, …). On observe une montéede la peur occidentale puisque de nombreuses capitales vont alors tombées sous l’emprise communiste. Pour Staline, moins il y aura de contacts avec l’Occident, plus son régime sera sûr. Seule la Tchécoslovaquie résistera, mais finira finalement par tomber.

En 1946, l’alliance se transforme en rivalité ouverte. Tirant parti du prestige de l’URSS et de la popularité acquise dans la Résistance,certains pays communistes tentent de s’emparer du pouvoir. En Grèce, une guerre civile met aux prises les communistes, soutenus par Staline, et les royalistes, soutenus par le Royaume Uni et les Etats Unis. Les pressions soviétiques s’accentuent sur la Turquie et l’Iran, dont l’intérêt stratégique est évident pour l’accès à la Méditerranée comme aux hydrocarbures du Moyen Orient. Staline luis’inquiète de la suprématie nucléaire américaine et de la politique menée par les Occidentaux en Allemagne.

Dès 1946, Churchill, ex-premier ministre de la Grande Bretagne, parle, lors du discours de Fulton, de « Rideau de Fer » pour qualifier la situation de l’Europe, coupée en deux (cf carte ci-contre). On a réellement un monde bipolaire, séparé d’une façon radicale. Seuls quelques pays échappent ausystème des alliances car ils sont neutres (ex : Suisse, Autriche) ou car ils défendent un modèle différent de celui de l’URSS (ex : Yougoslavie).

Dans le reste du Monde, la Chine, puissance nucléaire, a rompue avec l’URSS et conteste ouvertement le « duopole » des deux Grands sur les affaires mondiales. L’Amérique Latine fait-elle partie de la sphère d’influence des Etats Unis, qui doiventcependant tolérer l’existence du régime castriste à Cuba depuis la crise de 1962 et lutter contre les guérillas révolutionnaires qui s’inspirent du modèle cubain. Enfin dans le reste du Tiers-Monde (Afrique, Moyen Orient, Asie), les deux Grands s’affrontent indirectement en soutenant des Etats ou des mouvements armés pour essayer d’élargir leur sphère d’influence.

B) LA POLITIQUE DE L’ENDIGUEMENT («Containment »)

Les Etats Unis, de plus en plus sensibles aux voix qui dénoncent le « rideau de fer » qui s’est abattu sur l’Europe, décident de rompre avec l’isolationnisme. En mars 1947, le Président Truman annonce ainsi que les Etats Unis assument leurs responsabilités dans la défense du « monde libre » : c’est la doctrine Truman. « L’endiguement » du communisme implique d’abord d’aiderl’Europe à se relever : il va ainsi aider la Grèce et la Turquie contre la montée du communisme et qualifié le régime soviétique de régime totalitaire.
En juin 1947, à la suite du discours de Truman, le général Marshall, secrétaire d’Etat chargé des Affaires Etrangères, propose un projet d’aide économique à tous les Etats Européens : c’est le plan Marshall. Il s’agit en réalité d’un plan d’aide...
tracking img