La joconde analyse

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1224 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 6 avril 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Membres du groupe :
Bouchra Chehab Haidar
Denise Mattar
Valérie Cachard
Ghada Geha
Paula Khalil
Nesrine Merheb

Etude de l’image : Le tableau de La Joconde

[pic]

Niveau classe de seconde (classe entière)
Figure 1

Support :
Site du Musée : www.louvre.fr.
http://www.cite-sciences.fr/francais/ala_cite/expo/explora/image/mona/
www.vaisseaudevinci.com
www.fr.wikipedia.org1- Montrer le tableau à l’envers pour susciter la curiosité des élèves (site du Louvre) tout en lisant en parallèle le paragraphe suivant pour amener l’élève à deviner le tableau (énigme avec indices progressifs) :

C’est un tableau de Léonard de Vinci, réalisé entre 1503 et 1506. Il est exposé au musée du Louvre à Paris.
Un tableau mythique car à toutes les époques les artistes l'ontpris comme référence. Elle constitue en effet l'aboutissement des recherches du XVe siècle sur la représentation du portrait.
À l'époque romantique, les artistes ont été fascinés par son énigme et ont contribué à développer le mythe qui l'entoure, en faisant de ce tableau l’une des œuvres d'art les plus célèbres du monde.

2- Tourner le tableau et recueillir des impressions générales etnoter les mots-clés

3- Débat :

A. Description générale :
La Joconde est le portrait d'une jeune femme, sur fond d'un paysage montagneux aux horizons lointains et brumeux. La femme, présentée à mi-corps, porte sur la tête un voile noir transparent et une robe. On remarque que totalement épilée, conformément à la mode de l'époque, elle ne présente ni cils, ni sourcils. Elle est assise sur unfauteuil dont on aperçoit le dossier à droite du tableau. Ses mains sont croisées, posées sur un bras du fauteuil. Elle se trouve probablement dans une loggia : on peut voir un parapet juste derrière elle au premier tiers du tableau, ainsi que l'amorce de la base renflée d'une colonne sur la gauche. (Mettre l’accent sur le regard et le sourire)
|portrait- cadrage- premier plan- arrière-plan-|

(Discuter de l’arrière plan, du cadrage et de la luminosité)
À l'arrière plan se trouve un paysage montagneux dans lequel se détache un chemin sinueux et une rivière qu'enjambe un pont de pierre. On peut remarquer une cassure de la ligne d'horizon. La tête de la Joconde sépare le tableau en deux parties danslesquelles l'horizon ne se trouve pas au même niveau.
La source de lumière provient essentiellement de la gauche du tableau.
|plan moyen- luminosité- attitude- couleurs |

Interprétations et découvertes :
1- L’hypothèse de la femme enceinte :
Le Conseil national de recherches du Canada a dévoiléle 26 septembre 2006 à Ottawa les résultats d'une étude réalisée grâce à un système de balayage laser sophistiqué, en couleurs et en trois dimensions. Celle-ci a permis de découvrir que Mona Lisa était enveloppée d'un « voile de gaze » fin et transparent normalement porté à l'époque par les femmes enceintes ou venant d'accoucher. Masqué par le vernis, ce détail n'avait jamais été observé jusqu'àprésent. Le sourire mystérieux de la Joconde serait donc celui d'une femme enceinte ou qui vient d'avoir un enfant.
2- L’hypothèse de l’autoportrait :
Certains font l'hypothèse que le tableau de la Joconde est un autoportrait travesti, comme l'attesterait la superposition des calques des autoportraits présents dans ses carnets de croquis et celle de « Mona Lisa ».
La dernière conjecture estbasée sur une analogie : le visage de Mona Lisa serait superposable à celui de Catherine Sforza, princesse de Forlì (XVe siècle), dans un portrait peint par Lorenzo di Credi[4]. Ce portrait est conservé dans le musée de Forlì, en Italie.

3- L’hypothèse de l’androgyne :
• Exploitez la nomination « Mona Lisa » et ses rapports avec la mythologie égyptienne
• Analysez le...
tracking img