La justice est-elle une forme de vengeance?

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 6 (1412 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La justice est-elle une forme de vengeance?

Introduction

La justice est souvent représentée par les symboles du glaive et de la balance. La justice consiste donc à réparer les dommages infligés à la partie lésée et à sanctionner humainement le coupable. Cela semble ne poser aucun problème. Pourtant, il se trouve souvent que la motivation de la victime qui exige les réparations est toutautre que celle de la justice. Ou bien la victime fait appel à un idéal de justice, sans rechercher son vil intérêt, ou alors la victime cherche à faire "payer" le coupable, car elle est rongée par la vengeance. On retrouve alors la justice sous forme de vengeance. ll est donc pertinent de se poser la question sur la justice est une forme de vengeance, si elle ne recherche que à se venger? Ou si ellea d'autres formes?
Dans un premier temps nous examinerons que les termes justice et vengeance sont très opposés, par de nombreuses approches. Nous montrerons ensuite que la justice est une forme de vengeance. Enfin, nous analyserons les différentes formes que peut prendre la justice, pour montrer qu'elle n'a pas pour seule forme de venger les coupables.

I. Les notions de justice et devengeance sont très antithétiques. La justice s'oppose souvent au terme vengeance, dans de nombreux domaines.

1) Le sens des mots justice et vengeance s'oppose. On a principalement une opposition de termes.
-La justice cherche à donner au coupable la punition qu'il mérite, suivant les lois qui sont en vigueur. La victime ne doit pas espérer recevoir plus de la justice et être à son avantage, car lajustice essaie et recherche à rétablir une égalité que le coupable n'avait pas respecté auparavant.
-En opposition, celui qui cherche à se venger, c'est-à-dire le coupable, va toujours essayer de recevoir plus que ce qu'on lui fait subir. On constate bien la présence de cette égalité blessée qui dépasse largement la question des intérêts lésés.
-La vengeance sera alors toujours plus forte quela justice.
=> Pour la Doxa, la justice ne peut alors pas aller de pair avec la vengeance, car les moeurs ne permettent pas de les assembler.

2) La doxa oppose aussi souvent "justice" et "vengeance" car ces deux termes s'opposent dans leur mode de règlement.
- Seul l'homme cherche à se venger, et la vengeance se règle le plus souvent par la force, parfois moralement aussi.
--> On pourraintroduire Rousseau, avec son opposition entre les plus faibles et les plus forts. La notion de droit du plus fort est absurde pour lui.
- La justice grâce à ses lois, ne sert qu'à assurer l'ordre social, et à rendre ce que l'on avait prit à la victime, rien de plus. Il n'y a alors aucune force mise en jeu, on ne se pose que sur des lois qui ont été fixés.

3) Ces deux termes s'opposent aussisur un autre plan, qui est le but à atteindre.
- La vengeance à toujours pour but de faire souffrir celui qui nous a fait souffrir. On ne recherche en aucun cas de réparer la peine commise, mais de blesser avec une plus grande intensité encore le coupable.
- La justice quant à elle veut essayer de comprendre l'erreur qui a été commise, et de la réparer.

II. La justice est alors une forme devengeance

1) La définition des deux mots peut être tout à fait rapproché
- La vengeance peut tout à fait être morale. Elle est souvent très réfléchie. Il y a l'existence d'une moralité qui se retrouve dans la vengeance.
- La justice a finalement les mêmes buts et les mêmes résultats que la vengeance. Elles recherchent toutes deux à infliger une sanction et à dédommager le coupable.
- Parvengeance, on n'entend pas seulement "force", mais elle peut aussi se faire par les mots. On aura alors une vengeance morale. On peut alors rapprocher cela à une "vengeance douce".

2) La justice est vu d'un autre oeil selon les époques, et est souvent vue comme une forme de vengeance.
- Lorsque l'on cherche la définition de vengeance, on retrouve bien l'idée de justice, puisque l'on cherche...
tracking img