La laitiere et le pot au lait

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (337 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 février 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La Laitière et le Pot au lait
Perrette sur sa tête ayant un Pot au lait
Bien posé sur un coussinet*,*
Prétendait arriver sans encombre à la ville.*
Légère et court vêtue elle allait àgrands pas *;*
Ayant mis ce jour-là, pour être plus agile,*
Cotillon simple, et souliers plats.*
Notre laitière ainsi troussée*
Comptait déjà dans sa pensée*
Tout le prix de son lait, enemployait l'argent*,*
Achetait un cent d'*oeufs*, faisait triple couvée ;*
La chose allait à bien par son soin diligent.*
Il m'est, disait-elle, facile*,*
D'élever des poulets autour dema maison :*
Le Renard sera bien habile,*
S'il ne m'en laisse assez pour avoir un cochon.*
Le porc à s'engraisser coûtera peu de son *;*
Il était quand je l'eus de grosseur raisonnable :*J'aurai le revendant de l'argent bel et bon.*
Et qui m'empêchera de mettre en notre étable*,*
Vu le prix dont il est, une vache et son veau,*
Que je verrai sauter au milieu du troupeau?*
Perrette là-dessus saute aussi, transportée.*
Le lait tombe ; adieu veau, vache, cochon, couvée *;*
La dame de ces biens, quittant d'un *oeil* marri*
Sa fortune ainsi répandue,*
Vas'excuser à son mari*
En grand danger d'être battue.*
Le récit en farce en fut fait *;*
On l'appela le Pot au lait.*
*
Quel esprit ne bat la campagne ?*
Qui ne fait châteaux enEspagne ?*
*Picrochole*, Pyrrhus, la Laitière, enfin tous*,*
Autant les sages que les fous ?*
Chacun songe en veillant, il n'est rien de plus doux *:*
Une flatteuse erreur emporte alors nosâmes :*
Tout le bien du monde est à nous,*
Tous les honneurs, toutes les femmes.*
Quand je suis seul, je fais au plus brave un défi *;*
*Je m'écarte, je vais détrôner le *Sophi* ;*
Onm'élit roi, mon peuple m'aime ;*
Les diadèmes vont sur ma tête pleuvant :*
Quelque accident fait-il que je rentre en moi-même ;*
Je suis gros Jean comme devant.
Jean de la fontaine
tracking img