La mafia

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1055 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 27 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Type de ressources financière :

Le blanchiment :
Le blanchiment d'argent est un élément majeur de la criminalité financière. C'est le fait de dissimuler la provenance d'argent acquis de manière clandestine afin de le réinvestir dans des activités légales. Sans le blanchiment, les criminels ne pourraient pas utiliser leurs revenus illégaux sans être repérés.

La Cosa Nostra est présenteaussi bien dans de nombreux trafics illicites...:
-stupéfiants
-armes de guerre
-cigarettes de contrebande
-oeuvres d'art volées
...que dans des affaires criminelles plus inattendues :
-circuits clandestins d’exportation de déchets industriels et hospitaliers
-fraudes aux subventions agricoles européennes (huiles, viandes et agrumes)
-détournements de l’aide au développement régional
-racketsd’entrepreneurs et prêts usuriers
-arrangements d’appels d’offres pour les marchés publics et les grands travaux d’infrastructure
On la retrouve aussi dans la petite délinquance de rue:
-vols divers
-les stupéfiants
-le proxénétisme
-le racket et la "protection" des commerces accueillant du public (bars, casinos, dancings, contrôle des jeux de hasard (machines à sous)
-contrainte au profitde fournisseurs imposés
-enlèvements crapuleux
-organisation et monopoles de commerces rentables, illégaux ou légaux
-commerce hors taxe ( alcool, tabac, contrefaçon, piraterie cinématographique et piraterie musicale, trafic de voitures volées, absorption de procédures publiques)
-corruption (adjudications truquées, monopoles de certains services publics - parfois en liaison avec dessyndicats ouvriers - )
-criminalité en col blanc (corruption, fausses factures, manipulation d'argent électronique, fausse monnaie, blanchiment d'argent, paradis fiscaux, crimes et délits financiers)
-ventes d'armes et de substances interdites (nucléaire, chimie, armes bactériologiques)
-contournement d'embargo
-contrôle du jeu ( paris parallèles sur le football)
-trafic des êtres humains
-traficd’animaux protégés
-trafic de médicaments ( 7% du marché)
-trafic du tabac
-trafic des déchets ( la Cosa Nostra est soupçonnée de se prêter clandestinement à l’enfouissement maritime ou terrestre de déchets toxiques moyennant rémunération. )

Trafic de drogue :
Commencé en 1980 le commerce de drogue, particulièrement de l’héroïne, a fourni un apport considérable de revenus. L’organisation de lamafia s’est vu considérablement modifié passant des petites structures familiales, artisanales et à de grandes entreprises rurales.

Impôt mafieux : le Pizzo
Le Pizzo est une somme d’argent donnée à la Mafia en contrepartie d’une protection.
Il constitue une source de revenus importante et constante pour les cosche (chefs de cellules mafieuses). Cette forme de fiscalité mafieuse fut d’abordimposée aux commerçants de Palerme, assurés en retour de retrouver leur marchandise ou leur vitrine intacte. Elle a depuis été largement généralisée sous des formes très variées: les moulins au début du siècle, les dockers des ports puis les comités d’affaires pour les marchés publics aujourd’hui. A Palerme, en 2001, une association anti-racket italienne évaluait que neuf commerçants sur dixpayaient le Pizzo .
A la collecte illicite du Pizzo, s’est longtemps ajouté la collecte de fonds détournés directement sur le prélèvement fiscal régulier. La Sicile déléguait en effet sa collecte fiscale à de grands percepteurs. Pendant 30 ans, les deux plus grandes fortunes de Sicile furent deux mafieux qui avaient en charge la gestion des centres de perception des impôts moyennant une commissionprélevée sur les contributions fiscales recouvertes.

La Mafia extorque plus de 160 millions d’euros par an à des commerçants ou des entrepreneurs dans la région de Palerme, soit dix fois plus pour l’ensemble de l’île selon les estimations résultant d’enquêtes. Le pizzo concerne à peu près 80 % du commerce de la Sicile. Selon l’université de Palerme, le pizzo s’élève à 457 euros par mois pour...
tracking img