La monarchie carolingienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 5 (1102 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 8 avril 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
1. La monarchie à l'époque mérovingienne

Le pouvoir suprême prend un caractère différent de ce qu'il était de ce qu'il était sous l'empire romain. A Rome, l'empereur romain était considéré non comme le propriétaire mais comme le dépositaire de la souveraineté, souveraineté qu'il exerçait au nom de l'état. Ainsi à l'époque romaine la notion d'état servait à assurer la continuité du pouvoir etelle donnait un fondement à l'autorité impériale. Tout au contraire, à l'époque franque, sous les mérovingiens, le roi considère le pouvoir royal comme sa propriété au même titre et dans les mêmes conditions que les autres éléments de sont patrimoine. On a une confusion entre les notions de propriété privée et la notion de souveraineté du pouvoir royal. En conséquences il n'y a plus de pouvoirpublic, le pouvoir c'est le roi. Le mot ''publicus'' sert désormais à designer ce qui appartient au roi. A l'époque mérovingienne, il n'y a pas d'ordre public on a la paix du roi, pas de justice publique à la place on à la justice du roi, ni de finances publiques. Le roi n'est pas un chef d'état au sens romain et ce n'est pas non plus un chef d'état au sens moderne, le roi mérovingien est en faitun chef militaire et il a le titre en latin ''rex francorum'' c'est à dire le roi des francs, c'est à dire le chef militaire de la tribu des vainqueurs. Le roi mérovingien n'est pas le roi d'un royaume. En tant que 'rex francorum', le roi mérovingien est un chef, un patron qui exige l'obéissance de tous ses sujets, mais il assure à ces mêmes sujets la protection. A l'époque, en France, il y a unetrès grande insécurité. Cette obéissance est de nature contractuelle et personnelle car elle est fondée sur des liens d'hommes à hommes, elle est fondée sur la fidélité personnelle au roi et non pas une fidélité prêtée à l'institution royale. Les rois mérovingiens des 6ème et 7ème siècles exigent de leurs hommes libres (les grands du royaume : les leudes), ces leudes vont prêter serment defidélité au roi au début de son règne, ce serment va être renouvelé chaque fois que des événements paraissent ébranler la confiance que le roi place en les grands seigneurs du royaume. Ceux qui refuseraient de le renouveler seraient qualifiés d'infidèles et ils n'auraient plus le droit de bénéficier de la protection du roi, ils sont en dehors de la protection de la paix du roi, ils sont donc hors la loi! Les grands du royaume à leur tour font prêter serments à ceux qui sont en dessous d'eux (et ainsi de suite pour toucher au final toute la population). Le peuple s'attachent aux grands seigneurs avant de s'attacher au roi. Le problème c'est que cette population mérovingienne va se détacher du roi à cause de ces intermédiaires. Les fidèles du roi ne doivent rien aux héritiers du roi, à la mortdu roi les grands du royaume sont totalement libres et donc le successeur doit reconquérir la fidélité des grands du royaume. De même les ordres du roi acceptés en vertu de ce serment de fidélités cessent d'avoir de valeur à la mort du roi. Cette conception patrimonial du pouvoir permet au roi d'administrer et de disposer librement du royaume. Le royaume est considéré comme la propriété familialedu roi. Il ressort de cette conception patrimonial que les terres du royaume mais aussi les revenus et les droits (rendre justice, battre monnaie, lever d'impôts -> droits régaliens), le roi peut tout à fait en disposer comme bon lui semble. Par exemple il peut décider le partage de ses terres pour ses fils, il peut décider de vendre des terres, il peut vendre à un tiers le droit de juger ... Ilpeut démembrer la puissance publique (c'est ce que vont faire les derniers rois mérovingiens pour trouver de l'argent). La conception patrimonial du pouvoir emporte la transmission héréditaire du royaume, royaume qui est donc assimilé à une succession de droit privé. La royauté va se transmettre à la mort du roi avec les autres éléments du patrimoine du roi défunt. Les femmes sont exclus de la...
tracking img