La peau de hragrin introduction

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (369 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La peau de chagrin, BALZAC

Introduction :

Balzac est un auteur difficile à classer dans l’histoire littéraire. Certaines écoles le classent dans le romantisme, mais quand on lit Balzac ona parfois l’impression d’entrer dans un univers terne, une lecture qui n’est pas vraiment enthousiaste. Chez Balzac il y a une idée centrale qui est l’énergie, cette notion rattache Balzac à la penséeromantique ie une pensée réaliste qui tend vers le « mieux être », le bonheur… L’énergie est une forte puissance. On n’est pas seulement dans un univers réaliste mais aussi dans un universvisionnaire. Le roman ici fonde les deux perspectives. Par cette puissance visionnaire Balzac se rattache au romantisme. Sociologiquement et selon Pierre Bourdieu, on peut considérer que Balzac n’aurait pasécris cela si sa condition sociale aurait été différente. Il est issu d’une famille de la bourgeoisie de province qui a fait fortune sous l’Empire (1802-1815), qui s’est retrouvée en faillite ; de plus ilaurait un capital social et économique moyen, en revanche il a un capital culturel et intellectuel fort. Par rapport au roman, Raphaël est qualifié d’homme de culture et de pensée : une théorie de lavolonté et des mémoires historiques. Sur ce plan, Raphaël est une sorte de double de Balzac. Il est ici pleinement romantique dans le sens où le jeune héro va pouvoir acquérir une noblesse del’esprit. De plus, Balzac a fait des études droit qui lui ont permis de connaître les affaires privées des familles. On pourra ainsi relever ces notions de droit et des notions de journalisme. Il fut égalementpubliciste (ie qui produit des écrits publics, sa pensée, comme le ferait un chroniqueur aujourd’hui), ce qui fait que son rapport à l’Histoire est un rapport immédiat > La peau de chagrin est publiéau moment où l’on passait à la Monarchie de juillet.
L’expérience du monde, ou mondaine. C’est le schéma classique du jeune nigaud provincial qui arrive dans la haute société, pour cette entrée...
tracking img