La russie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 11 (2631 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 28 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Chapitre 11 : Un Etat et un espace en recomposition : la Russie (4 ou 5 heures) Introduction La Russie enchaîne depuis 1999 des années de forte croissance, nourrie par la hausse des cours des matières premières, alors que durant la décennie 1990 le pays avait connu une grave crise économique et sociale. Considérée aujourd’hui comme un des grands pays « émergents », la Russie vise aussi à exercerune influence sur les affaires du Monde. Mais elle doit continuer sa modernisation et composer avec les considérations territoriales et sociales, qui la caractérisent. 1. Une situation géopolitique et économique en évolution A. Le retour de la Russie sur la scène internationale La Russie a subi un affaiblissement de son influence politique en Europe et dans le monde depuis la disparition del’U.R.S.S., qui était l’une des deux superpuissances de la Guerre froide. Cet affaiblissement a été en partie causé par de graves dissensions internes, comme l’illustre la guerre en Tchétchénie. Dans les années 1990, le pouvoir central s’est affaibli. Parallèlement, beaucoup de régions (les sujets (Unité administrative régionale de la Fédération de Russie. Cette dernière est constituée de 83 sujets) de laFédération de Russie) ont accru leurs pouvoirs et leur autonomie (carte n°1 p.342). L’arrivée de Vladimir Poutine au Kremlin, en 2000, a été suivie par un renversement de tendance. Le Président russe a tenté, avec des succès inégaux mais indéniables, de restaurer le pouvoir des autorités centrales et d’imposer la loi fédérale dans toutes les régions de Russie. La Russie a perdu son statut degrande puissance. Son influence extérieure a fortement reculé. En Europe, les troupes russes ont dû évacuer leurs bases dans de nombreux Etats qui sont devenus des membres de l’Union européenne, voire de l’O.T.A.N. Dans la C.E.I. (définition p.364), qui a remplacé l’U.R.S.S. en 1991, la Russie conserve une certaine influence mais seulement sur quelques pays (Arménie, Belarus, Kazakhstan). Ses anciensalliés n’hésitent plus à contester sa prééminence régionale. Ils entrent dans des associations politiques et économiques concurrentes et renforcent leurs liens avec d’autres puissances, comme la Chine et les Etats-Unis. La Russie tente depuis quelques années de restaurer son influence extérieure. Elle est entrée dans le G8 et fait à nouveau entendre sa voix sur certains dossiers de politiqueinternationale. Elle participe à l’Organisation de Coopération de Shanghai (O.C.S.), aux côtés de la Chine, pour contrôler la situation en Asie centrale et orientale (texte n°3 p.345). Elle essaie de resserrer ses liens politiques et économiques avec ses anciens alliés soviétiques, n’hésitant pas à exercer des pressions sur certains d’entre-eux pour imposer un nouvel ordre géopolitique, par exemple enagissant sur les livraisons de gaz à l’Ukraine. B. L’économie de la Russie aujourd’hui La Russie a profondément réformé son économie (texte n°2 p.349). Elle est passée d’une économie planifiée de type socialiste à un modèle économique plus libéral. Dans certains secteurs, de nombreuses entreprises ont été privatisées. Les acteurs économiques ont appris à utiliser les règles du marché et de laconcurrence. Aujourd’hui, 70% du P.I.B. est réalisé par

des entreprises privées. Toutefois, les réformes sont inégales. Beaucoup d’exploitations agricoles collectives continuent d’exister. Dans certains secteurs stratégiques, le rôle de l’Etat reste prépondérant (énergie, transport…). La réforme s’est souvent faite dans des conditions opaques. L’Etat russe semble revenir en force enrenationalisant les entreprises de certains secteurs. Les réglementations continuent de dissuader les investisseurs étrangers. L’économie russe reste donc relativement fermée. A partir des années 1980, la Russie a traversé une crise économique profonde où tous les indicateurs se sont effondrés. Depuis 1999, le pays a retrouvé une croissance vigoureuse et a réussi à stabiliser son inflation. Toutefois, cette...
tracking img