La toxicomanie

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 8 (1820 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 juin 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
Plan :
I-Introduction
II-Développement
1.Les origines et les raisons de la toxicomanie
2.Comment s’explique le lien entre l’adolescence et la toxicomanie ?
3.Quels sont les signes d’alerte ?
4.Quelle attitude adopter face à ce malaise ?
5.Quels traitements sont proposés aux toxicomanes ?
III- Conclusion

I- Introduction :

En quelques années, la toxicomanie est devenue l'un desprincipaux problèmes de santé publique et un enjeu majeur de société. La prévention et la prise en charge des toxicomanies doivent être prioritaires. Chaque jeune est concerné et les actions d'information et de sensibilisation doivent associer aussi bien les familles que les enseignants, les éducateurs, les animateurs, les associations et les professionnels de santé. L'organisation Mondiale de laSanté (OMS) la définit comme "un état de dépendance physique ou psychique ou les deux, vis-à-vis d'un produit et s'établissant chez un sujet et à la suite de l'utilisation périodique ou continue de celui-ci".
La toxicomanie représente donc une aliénation, une certaine privation de liberté puisque le toxicomane est profondément dépendant de sa drogue. L'OMS préfère même au terme de "toxicomanie",celui de "pharmacodépendance". En effet, elle [ ]se traduit par un usage répété et excessif d'une ou plusieurs substances toxiques (analgésiques et/ou psychotropes) sans justification thérapeutique. Cet usage s'accompagne d'un désir incontrôlable de continuer à consommer le produit, accompagné d'accoutumance et de dépendance.
Au terme de notre étude, nous tenterons de s’interroger sur les raisonset effets de la prise de drogue, puis nous parlerons des attitudes à adopter pour prévenir les conduites toxicomaniaques et pour aider et orienter les jeunes toxicomanes.

II- Développement

1- Les origines et les raisons de la toxicomanie
Personne ne veut devenir toxicomane ou alcoolique. Il n'en demeure pas moins que bien des gens continuent de tomber dans le piège. La question la plussouvent posée est « Comment ? ». Comment mon fils, ma fille, ma sœur ou mon frère ont-ils pu devenir menteur, voleur, quelqu'un à qui personne ne peut faire confiance ? Comment est-ce possible ? Et pourquoi n'arrêtent-ils pas de consommer ? D'abord et avant tout, il faut comprendre que les substances qui modifient l'activité mentale sont essentiellement des analgésiques (substances qui fontdisparaître la douleur). Pour qu'une drogue soit attirante aux yeux d'une personne, il faut que la personne en question ressente une forme quelconque de tristesse, de désespoir ou encore de douleur physique. De même, il y a plusieurs types de drogues et d'effets recherchés, il y a plusieurs contextes familiaux ou sociaux à l'origine de la conduite toxicomaniaque.
Ainsi, elle peut être provoquée par :la curiosité qui incite souvent à essayer la drogue, la mode, la pression du groupe,
la fascination du tabou, de l'interdit,
le rejet des valeurs traditionnelles : les Jeunes peuvent être scandalisés par les contradictions qu'ils observent entre les grands principes (non-violence, justice, respect de l'Homme ...) et la réalité quotidienne.
la fuite devant la souffrance, la solitude, lesdifficultés à vivre, l'angoisse du lendemain.
les difficultés de l'adolescence qui s'expriment parfois par une conduite de substitution : la dépendance aux parents est remplacée par la dépendance à la drogue...
Nous pouvons dès lors parler du cycle de la toxicomanie qui suis essentiellement les étapes suivantes :
Prenons l'exemple de quelqu'un qui doit faire face à un problème ou qui ressentune forme quelconque de tristesse ou de désespoir ou encore qui souffre d'un malaise physique. Il peut s'agir d'un adolescent qui vit sa première peine d'amour, d'une grand-maman souffrant d'arthrite ou d'un homme dans la force de l'âge qui se demande pourquoi il n'a aucun succès dans son travail. Il peut s'agir en fait de n'importe qui, peu importe son âge. Le sujet commence à boire ou à...
tracking img