Le bonheur

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (351 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 11 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
« Le Bonheur » objet de l’essai de Pascal Bruckner dans l’œuvre « L’Euphorie perpétuelle ».
Dans son œuvre « L’euphorie perpétuelle », Pascal Bruckner nous fait part de ses réflexions sur l’idée du« Bonheur ».

Du temps des Lumières à nos jours, l’idée du bonheur à beaucoup évoluée. Ainsi, elle passera de droit à devoir envers soi-même. Face à cet impératif une question se pose à savoir sion est réellement heureux ? A travers cette citation, Bruckner dégage (ou émet ?) deux principales idées : dans un premier temps l’incertitude qui règne sur l’authenticité du bonheur que l’on vit.C’est alors que cette incertitude provoque un questionnement. Ce qui nous amène à la deuxième idée qui est que le simple fait de se poser des questions sur notre bonheur, c’est déjà donner une réponsedéfavorable.

Du temps des Lumières à nos jours, l’idée du bonheur à beaucoup évoluée. Ainsi, elle passera de droit à devoir envers soi-même. Face à cet impératif une question se pose à savoir si onest réellement heureux ? A travers cette citation, Bruckner dégage (ou émet ?) deux principales idées : dans un premier temps l’incertitude qui règne sur l’authenticité du bonheur que l’on vit. C’estalors que cette incertitude provoque un questionnement. Ce qui nous amène à la deuxième idée qui est que le simple fait de se poser des questions sur notre bonheur, c’est déjà donner une réponsedéfavorable.

Du temps des Lumières à nos jours, l’idée du bonheur à beaucoup évoluée. Ainsi, elle passera de droit à devoir envers soi-même. Face à cet impératif une question se pose à savoir si onest réellement heureux ? A travers cette citation, Bruckner dégage (ou émet ?) deux principales idées : dans un premier temps l’incertitude qui règne sur l’authenticité du bonheur que l’on vit. C’estalors que cette incertitude provoque un questionnement. Ce qui nous amène à la deuxième idée qui est que le simple fait de se poser des questions sur notre bonheur, c’est déjà donner une réponse...
tracking img