Le capital humain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2050 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 novembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LE CAPITAL HUMAIN

Le développement économique d'un pays dépend du niveau de formation et de l'état de santé de sa population.
Pour que la croissance soit forte, il faut mobiliser une épargne importante afin d'investir massivement dans des infrastructures et des machines modernes, sans pour autant bloquer la demande de biens de consommation. La macroéconomie de la croissance est un équilibretoujours instable. Les multiples crises qui ont jalonné et qui marquent encore aujourd'hui l'histoire des pays les plus développés montrent à quel point les conditions d'une croissance régulière et forte sont difficiles à réunir. Mais en amont des richesses sous terraines, des ordinateurs et des dollars, on s'accorde à reconnaître aujourd'hui l'importance essentielle dans l'enclenchement duprocessus de développement économique et le maintien d'un niveau élevé de croissance de ce qu'on appelle, d'un terme peu approprié chez nous, le "capital humain".

Il s'agit au fond d'une idée assez banale: pour qu'un pays connaisse un développement rapide, encore faut-il que sa population soit bien éduquée et en bonne santé. Pour s'en convaincre, il suffit d'observer le rattrapage économiqueextrêmement rapide de l'Allemagne ou des pays scandinaves à partir de la fin du XIXe siècle. Dans ces zones rurales et pauvres disposant de peu d'atouts naturels, l'importance de l'éducation favorisant des taux d'alphabétisation très importants, a permis de rattraper puis de dépasser en un temps record le niveau de développement économique du pays dominant de l'époque, le Royaume-Uni. Et cela sans disposerd'un empire colonial susceptible d'apporter des rentes considérables à la mère patrie.

Cette notion de "capital humain" recouvre une grande variété d'éléments, à la fois des "savoirs", des "savoir-faire" et des "savoir-être". En effet, même si tout le monde n'est pas chercheur ou ingénieur, la connaissance et la compréhension des découvertes scientifiques les plus récentes jouent un rôleéconomique important, en facilitant l'appropriation et la mise en œuvre rapide et efficace de nouveaux outils et de nouvelles techniques. De même, la maîtrise répandue d'un contexte culturel et historique large, notamment des langues et des cultures étrangères, facilite les relations commerciales, en particulier pour tout ce qui touche au commerce international.
Mais les savoirs ne sont pas tout, lessavoir-être jouent également un rôle économique essentiel. Ponctualité, discipline, respect de la parole donnée, mais aussi créativité, autonomie, esprit d'initiative, sens des responsabilités… ces caractéristiques indispensables à une coopération efficace au sein des entreprises et à une production de qualité n'ont rien de spontané, elles résultent d'un apprentissage social long et complexe. Lasimple coercition ne permet pas d'atteindre des résultats satisfaisants de ce point de vue: l'échec économique de l'Union soviétique le rappelle. Enfin, la santé morale et physique de la main-d’œuvre joue évidemment un rôle économique essentiel. L'absentéisme désorganise la production, l'usure physique ou morale prématurée oblige à former de nouveaux salariés de façon anticipée. La sortie de lasphère de la production d'une part importante de la main- d'œuvre potentielle enfoncée dans le chômage de longue durée pèse sur la capacité globale de la société à accroître les richesses qu'elle produit.

La reconnaissance du capital humain comme ressource de premier plan pour les entreprises fait aujourd'hui l'objet d'un large consensus, y compris dans le milieu patronal: il n'est que de voir lenombre de colloques pour dirigeants d'entreprises sur ce thème pour s'en convaincre. Le rôle de plus en plus stratégique joué par l'immatériel - les marques, la qualité, les brevets… - a accéléré cette prise de conscience. Pourtant, dans la pratique, ces principes de bon sens ne sont pas souvent appliqués. Les entreprises continuent à licencier, à avoir recours au travail précaire pour accroître...
tracking img