Le credit doc

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (937 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 24 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le financement du commerce extérieur

1. Les échanges commerciaux avec l'étranger ont pour support des documents spécifiques.
Les opérations effectuées avec l'étranger sont rendues très complexes; le vendeur doit préciser ce qu'il vend et l'acheteur connaître ce qu'il achète ; on utilisera pour cela, des documents commerciaux suivants :
. Documents commerciaux : facture, notes de poids etnotes de colisage.
. Documents de garantie : certificat d'origine et certificat sanitaire
. Documents d'assurance : l’attestation d'assurance certifie de la couverture des risques mentionnés.
-Documents de transport : lettre de voiture, lettre de transport, connaissement.
2. L'encaissement documentaire et le crédit documentaire n'offrent pas les mêmes avantages à l'exportateur.L'encaissement documentaire qui assure à l'exportateur que les documents permettant le retrait des marchandises ne seront remis à l'importateur qu'en contrepartie d'un règlement effectué auprès de la banque del'acheteur.
Dans le cadre du crédit documentaire irrévocable et confirmé, le vendeur est quasiment sûr d'être payé s'il respecte les termes de l'ouverture du crédit car la banque de l’importateurgarantit à l'exportateur le paiement des marchandises contre la remise de documents attestant de l'expédition et de la qualité des marchandises prévues au contrat.
3. Le crédit documentaire peut êtrenotifié ou confirmé.
Le crédit documentaire est l'engagement pris par la banque de l'importateur de garantir à l'exportateur le paiement des marchandises contre la remise de documents attestant del'expédition et de la qualité des marchandises prévues au contrat.
Le crédit documentaire peut être révocable ou irrévocable, notifié ou confirmé.
Révocable : le banquier peut revenir sur sonengagement avant expédition des marchandises. L'exportateur conserve un risque tant qu'il n'a pas expédié ses marchandises.
Irrévocable : le banquier ne peut revenir sur son engagement, quelle que soit...
tracking img