Le lait

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2126 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Un distibuteur automatique de lait à Sarrebourg !

Présentation
Jacques et Esther WILL, éleveurs de vaches laitières à la ferme WILL à Zilling viennent d'installer un distributeur automatique de lait à Sarrebourg.
Le distributeur se situe sur le parking du centre commercial E.Leclerc à Sarrebourg et il est en fonction depuis le 21 novembre 2010.
Venez cherchez régulièrement votre lait frais(issue de la traite du matin) à n'importe quel moment !
Qu'est ce qu'un distributeur automatique de lait ?
Ce distibuteur automatique de lait cru vous permet d'obtenir simplement du lait fraichement tiré de la vache, comme si vous alliez le chercher à la ferme.
Il est rempli de lait frais issue de la traite du matin. Ceci afin de garantire une fraicheur optimale.
Le fonctionnement dudistributeur est très simple. Il vous suffit d'une bouteille (la votre ou disponible à côté du distributeur de lait - Plastique: 0,30cts / Verre: 2€) et d'un peu de monnaie (20cts = 20cl ; 1€ = 1L).
Ensuite, une voix vous guide sur le fonctionnement de la distribution.
Quelle garantie sur la fraicheur et sur la qualité du lait ?
Dès la traite des vaches, le lait est conservé dans une citerne à laitréfrigérée entre 2°C et 4°C. Il est ensuite transféré dans une citerne mobile isotherme qui sera acheminée immédiatement au distributeur à lait.
Dans la chambre froide du distributeur, le lait est conservé à cette température.
En cas de disfonctionnement, le producteur est immédiatement alerté avec un SMS.
Pour pouvoir distribuer du lait cru directement au consommateur, un certificat est délivré parles services sanitaires, qui contrôlent régulièrement la qualité du lait.
Pour en savoir plus...
Pour obtenir l'adresse exacte du distributeur automatique ou pour
Un distributeur de lait cru en plein centre ville

Le 21 novembre 2008 par C.Pruilh
Revue n°219 - page n°112 - Vu 9372 fois
Réagissez à l'article
Déjà 45 commentaire(s)

Après les distributeurs de friandises, voici ledistributeur de lait cru. Cécile et Nicolas Dambry en ont installé un à Notre Dame de Gravenchon, en Seine-Maritime.

|
|
Cécile Dambry, éleveuse à la Frenaye, en Seine-Maritime, vend environ 40 litres par jour, actuellement. "Notre objectif est d’arriver à 100 litres. Il faut que les gens prennent l’habitude d’acheter leur lait frais régulièrement, comme on achète le pain." - © C. Pruilh |Dans le centre ville de Notre Dame de Gravenchon, en Seine-Maritime, trône un distributeur de lait cru abrité dans un kiosque en bois. Cécile et Nicolas Dambry, éleveurs à trois kilomètres de là, l’ont acheté et installé au mois de juin, entre les halles et les commerces de proximité, avec la bénédiction de la commune. « Notre Dame de Gravenchon est jumelée avec une ville italienne. Donc la mairieconnaissait l’idée, et nous a donné l’autorisation », raconte Nicolas Dambry. Le concept vient en effet d’Italie, où il a un succès fou. Il s’est installé en France au printemps dernier. Les époux Dambry ont eu vent du distributeur de lait grâce à Michel Besnard, un retraité très actif qui a découvert le concept au cours d’un voyage en Italie, et qui a décidé de le proposer aux éleveurs français.Il travaille avec un fabricant italien qui capte 80 % du marché italien. De temps en temps, Michel Besnard emmène des éleveurs visiter des installations italiennes. « Je suis allée trois fois en Italie pour en voir, raconte Cécile Dambry. Ils sont installés dans de gros villages - environ 10 000 habitants. Cela fait trois ans que les distributeurs ont commencé à être mis en place, et ils ontbeaucoup de succès. Un des élevages visités - proche de Milan - a six distributeurs dans un rayon de cinq kilomètres. Il vend 2000 à 2200 litres par jour de lait cru. »
UN BON BASSIN DE CONSOMMATION
Emballés par le concept, les époux Dambry prennent le risque d’investir dans un distributeur. « La motivation première est de mieux valoriser le lait. Nous le vendons 1 euro le litre, alors qu’il n’y...
tracking img