Le monde de sophie, renaissance

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (314 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 30 mai 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
LA RENAISSANCE (p 237)

Quelques années après St T. d’Aquin, la philosophie et les sciences se sont détaché progressivement de la théologie. A cette époque, l’art et la culture del’Antiquité renaissent. Et comme on reparle de l’homme on introduit le terme d’humanisme. (p 248). Selon les philosophes de l’époque, on ne naît pas homme, on le devient parl’éducation. On considère l’homme comme qqchose d’infiniment grand et précieux. On a Marcile Ficin et Pic de la Mirandole qui ont rédigé des ouvrages.
3 inventions ont fait avancer le monde etentrer dans la Renaissance : la boussole (navigation), la poudre (guerre) et l’imprimerie. Mais on assiste à un épanouissement exceptionnel de l’art, l’architecture, la littérature, laphilosophie ;..
A cette époque, la nature devient qqchose de positif et Dieu existe au sein de la création. Puisqu’il est infini, il est partout, c’est une conception panthéiste. Unnouveau rapport à la science s’établit qui permet de grandes innovations techniques. A cette époque on veut observer la nature avec nos propres sens. (p 253). On doit faire desexpériences, on appelle cette méthode « empirique ». Pendant cette période, au sujet des astres ont a (en 1543) Copernic, Kepler et Galilée ont fait des observations qui ont permisd’avancer dans la connaissance du système solaire. Isaac Newton (1642-1727) a continué à avancer pour arriver à la gravitation universelle.
Mais la Renaissance établit aussi une nouvellerelation avec Dieu. On voit arriver Martin Luther et Erasme de Rotterdam. C’est l’époque de la Réforme. (p 265). Selon Luther, l’homme n’avait plus besoin de passer par l’Eglise pourdemander pardon à Dieu (=> plus d’indulgences onéreuses). On lui reproche d’avoir une vison de l’homme trop négative.Dans l’Eglise, le latin laisse la place aux langues populaires.
tracking img