Le plafond de verre

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2078 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 31 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
La formation du plafond de verre et ses conséquences

Touré Mariam RH06

Introduction

Depuis longtemps, pour ne pas dire depuis toujours la femme gagne moins bien que l’homme pour un même poste. A travail égal les femmes sont payées entre 10% et 15% de moins que les hommes et cet écart double chez les salariés cadres ou il passe à 30%.
Soucieux de cette inégalité, l’état vote une loien 1972 qui instaure le principe d’égalité de salaire entre les hommes et les femmes. C’est le début d’une longue série de loi…
Non seulement les femmes sont sous payées par rapport aux hommes mais en plus ont les empêchent d’arriver aux postes décisionnels, sachant qu’elles ont les mêmes diplômes et les mêmes compétences pour pouvoir assurer ces postes. Le fait d’exclure les femmes desniveaux hiérarchiques les plus élevés à une expression, on appelle ça «le plafond de verre» ou la ségrégation horizontale. Et parmi celles qui parviennent à atteindre des postes à haute responsabilité celles-ci ne se trouvent pas dans l’activité principale de l’entreprise. Ont les retrouvent dans les fonctions supports telles que les ressources humaines, la communication…etc. On appelle cephénomène «la paroi de verre» ou la ségrégation verticale.
Aujourd’hui si dans les textes les femmes ont les mêmes droits que les hommes, dans la réalité les inégalités persistent. Elles occupent majoritairement des emplois subalternes, sont à des postes précaires (temps partiel non désiré), elles sont beaucoup plus victime du chômage par rapport aux hommes et sont très peu représentées dans leshautes sphères tels que les conseils d’administrations.
Mais avec la loi n°2011-103 du 27/01/2011 on peut s’attendre a des changements car des sanctions vont tomber pour les entreprises qui ne la respectent pas.

1 Définition et formation du plafond de verre

Le «plafond de verre» et la «paroi de verre» sont des métaphores pour designer ces barrières invisibles qui gênent l’ascension desfemmes aux hautes fonctions.

1.1 Définition du plafond de verre, paroi de verre
« Le plafond de verre (glass ceiling) est une expression apparue aux États-Unis à la fin des années 1970 pour désigner l'ensemble des obstacles que rencontrent les femmes pour accéder à des postes élevés dans les hiérarchies professionnelles. La métaphore, si elle n'explique pas le phénomène, a au moins le mérited'être parlante : tout se passe comme si un plafond invisible empêchait les femmes de grimper les échelons. Plus largement, l'expression « plafond de verre » est aussi pertinente pour tout emploi où il y a possibilité d'une évolution de carrière. La question est alors de comprendre ce qui, à compétences égales, contrarie la progression professionnelle des femmes par rapport à celle des hommes.Cette inégalité des chances est devenue depuis une quinzaine d'années un axe de réflexion important dans la recherche (en particulier en sociologie du travail et des organisations, et dans les études sur le genre), mais aussi dans le champ politique, national, européen ou international, dans le cadre de la lutte contre les discriminations. On ne compte plus les rapports publiés par les pouvoirspublics ou les entreprises sur les inégalités de carrière entre hommes et femmes. Parce que les obstacles sont de plus en plus visibles mais tout aussi lourds, la sociologue Catherine Marry préfère pour sa part parler de « ciel de plomb » pesant sur les carrières féminines ». (De Catherine Halpern).
« Les parois de verres traduisent une autre mécanique, plus sournoise : quand les femmesparviennent à atteindre des postes de haut niveau, elles se retrouvent souvent dans des filières ou des services considérés comme moins centraux, moins stratégiques pour l’organisation (RH, administration, etc..). Elles ne peuvent donc pas emprunter l’allée centrale, la seule donnant accès aux plus hauts niveaux hiérarchiques » (De Nicole Ameline, Le journal du Net, 05/2004)


Source :...
tracking img