Le pont mirabeau

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 4 (991 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 26 septembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le pont Mirabeau d’Apollinaire

Le pont Mirabeau est le deuxième poème du recueil Alcools écrit par Apollinaire en 1913. Nous nous proposons d’étudier le registre qu’utilise le poète et pour
celanous allons analyser les deux grands thèmes présents dans ce poème. Tout d’abord nous allons voir l’évocation des sentiments et le souvenir et ensuite la fuite de temps et de l’amour.

1.L’évocation des sentiments et le souvenir
A. La souffrance du poète
B. Le désir de permanence

2. La fuite de l’amour et du temps
A. La fuite de l’amour
B. La fuite du temps

Je vais commencer l’analysede ce poème par l’évocation des sentiments et le
souvenir. Pour cela je vais travailler sur la souffrance que ressent le poète puis par la référence qu’il fait à son amour perdu. Si nous nousreplongeons dans la vie du poète, juste avant la parution d’Alcools, Apollinaire a eu une relation avec une peintre nommée Marie Laurencin. Pour le poète, cette rupture fût extrêmement douloureuse ce quiexplique la tristesse des premiers poèmes du recueil. D’après certains écrits biographiques, le poète et sa dulcinée venaient souvent sur le pont Mirabeau, ainsi dans le premier paragraphe, on sent lasouffrance du poète. En effet, le poète met une certaine distance entre ses souvenirs et son amour comme au v.3 lorsqu’il dit “Faut-il qu’il m’en souvienne”. Cela montre qu’il préfèrerait ne pasrepenser aux souvenirs douleureux qui le font souffrir. Ensuite, le temps qu’il emploie dans le v.4 “La joie venait toujours après la peine” semble nous montrer un certain pessimisme de la part du poète nouspouvons donc dire que celui-ci ne semble plus croîre au bonheur. Puis le v.6 “Les jours s’en vont et je demeure” exprime un souhait de voir passer le temps pour effacer ses blessures mais à la fin dece vers, le poète fait un constat douloureux. En effet, lorsque celui-ci dit “je demeure”, cela signifie que le temps a beau s’écouler, sa peine n’en est pas moindre. Puis au v.16 “Et comme...
tracking img