Le programme de belville

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 12 (2997 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 16 janvier 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Le programme de Belleville

Introduction :

Les élections législatives de mai-juin 1869 apparaissent à tous comme décisives. Toutes les échéances électorales depuis le début de l’Empire ont été les temps forts d’une vie politique restreinte. Pour la première fois, il est possible de mener une campagne électorale. On peut même dire que le terme de campagne électoral est né à cette occasion.Ainsi, on peut prendre l’exemple du programme de Belleville qui nous montre une synthèse des revendications et des idées des radicaux à la veille des élections. Ce programme a été rédigé par les comités de la circonscription de Belleville, approuvé par Léon Gambetta puis publié dans un journal : Le National. Il s’agit d’un journal républicain crée en 1866 ouvert aux idées socialistes. Ce documentest destiné aux électeurs français à la veille des élections.
Léon Gambetta qui a soutenu ce programme c’est fait connaître en tant qu’avocat lors du procès de Baudin en 1868 durant lequel il prononça une plaidoirie particulièrement hostile vis-à-vis du régime qui le rendit instantanément célèbre. On remarqua alors son talent d’orateur qui associé à son intérêt pour la politique le prédisposait àtenter sa chance à la députation. Les candidatures multiples étant autorisé, il décide de se présenter à la fois à Marseille, et à Belleville dans la première circonscription de la Seine.
On va voire en quoi le programme de Belleville marque le retour d'une réelle opposition radicale dans la vie politique française ?
Afin de répondre à cette question nous verrons dans un premier temps que ceprogramme met en place les principes de la démocratie radicale puis dans un second temps nous insisterons sur le fait qu'il défend les grands principes républicains que l'on retrouve dans la devise « liberté, égalité, fraternité ».

I/ Un programme radicale

A/Les grands principes de la démocratie radicale

Le programme de Belleville marque une évolution dans la vie politique française. Eneffet en le défendant à la suite d’une consultation populaire, on peut dire que Gambetta a inventé la démocratie participative. Il l’a fait dans le but de marquer son opposition aux candidatures officielles propres à l’Empire. Ainsi comme on le voit à la ligne 1 : « cahier de mes citoyens », Gambetta s’est mis au service des électeurs radicaux qui le réclamaient puisque cette phrase montre que leprogramme de Belleville n’a pas été crée par ce dernier, il s’en porte juste garant.
Ce faisant il s’assure leur soutien face à un autre républicain: Hyppolite Carnot avec qui il se bat pour la victoire dans cette circonscription qui est lui-même républicain et vétéran des luttes de 1848. On assiste donc à une opposition entre un modéré en la personne de Carnot et un radical en la personne deGambetta. Il s’agit donc d’une réelle opposition pour Gambetta.
Les modalités de sa candidature ne sont pas banales pour l’époque puisqu’en acceptant de se porter candidat, il passe un contrat avec ses électeurs. On le voit notamment à la ligne 4 : « donnons mandat à notre député » ce qui sous entend une démarche contractuelle entre les citoyens électeurs et leur candidat. Il s'agit là aussi d'unenouveauté politique.

Mais le plus grand principe de la démocratie radicale repose dans l’application du suffrage universel. En fait c’est la condition minimale pour pouvoir reformer une République, ce qui est en définitive l’objectif de ce programme. Ainsi une des évolutions majeure que revendique le programme se trouve dans l’application totale du suffrage universel. En effet on ne peut dissocierRépublique radicale et suffrage universel. Cela explique pourquoi il tient un rôle si important dans ce texte. Comme on le voit lignes 3-4, il est la « base de toute organisation politique ou social ». En fait pour les radicaux toute évolution du régime n’est possible que si l’on dispose d’un suffrage universel masculin total et il doit être se mettre en place, je cite : « tant pour l’élection...
tracking img