Le projet libertin

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 24 (5868 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 29 juin 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
La question de la signification du discours libertin s’est souvent posée. La critique contemporaine s’oppose à l’idée que le projet libertin est un asservissement volontaire, et le définit comme une éducation. Celle-ci a pour but de donner à l’individu « la capacité de réaliser sa nature », mais aussi « d’atteindre sa perfection » et son « autonomie ». Pour cela, il faut éviter de laisser lanature de l’homme « dévier par des circonstances morales ou religieuses », et lui permettre d’ « intégrer à sa nature le hasard des circonstances ». Telle est, selon A. M. Rieu, « la signification du discours libertin ».
Cette définition contient un paradoxe : l’éducation libertine cherche à ne pas laisser l’individu dévier par les circonstances, mais aussi lui permettre d’intégrer le hasard de cescirconstances. En fait, le terme de ‘circonstance’ est employé dans des sens différent : il signifie les lois, naturelles, religieuses et politiques dans la première occurrence, qui peuvent entraver la nature de l’individu. Mais aussi des circonstances qui déterminent le moment en terme libertin et épicurien : « carpe diem », cueille l’instant. Circonstances qu’il faut savoir saisir. Enfin, ledésir parait être un produit de la nature et des circonstances que le libertin doit connaître pour prendre du plaisir à chaque instant : pour être autonome et parfait. Toutefois, A. M. Rieu souligne que le discours libertin à une signification, cela sous entend qu’il faut le décoder, tout au moins l’enseigner, ce qu’il n’indique pas clairement. Apprendre les signes et savoir les détourner, s’enservir à double sens est pourtant l’art du libertin, ce pour quoi on le dit diabolique. Cet usage du langage cache tout un aspect superficiel du libertinage, qui joue avec les apparences, et peut-être s’emprisonne dans son masque.
Dans la perspective d’analyser la pertinence de cette définition nous examinerons le projet libertin d’abord en tant qu’éducation des circonstances de la nature et desconventions sociales afin de s’en affranchir ; ensuite nous analyserons plus précisément le savoir touchant à la nature humaine et à ses désirs ; nous montrerons ensuite que si la définition d’A. M. Rieu est exacte, elle mérite d’être élargie au libertinage de mœurs, en prenant en compte ce q’il peut avoir de contraignant.

Le projet libertin est d’éduquer l’homme afin qu’il n’atteigne pas « unefausse liberté, celle de se soumettre volontairement à la loi morale ou religieuse », « ne se laisse pas dévier ». Cela n’est possible qu’en connaissant les lois et leur fondement : de cette manière l’individu peut s’affranchir de la doxa, penser par lui-même et libérer sa nature des conventions morales, politiques ou religieuses.
Ainsi apparaît une importante volonté de transmettre le savoir et legoût de l’expérimentation. Il faut connaître la nature terrestre et sa nature d’être humain si l’on souhaite être épanoui. Le but est de donner un exposé théorique des connaissances et des techniques : une science de l’homme à travers toutes les autres sciences. L’Encyclopédie : comme l’écrit Diderot dans l’article du même nom, « le but […] est de rassembler les connaissances éparses sur lasurface de la Terre ; d’en exposer le système général aux hommes avec qui nous vivons, et de le transmettre aux hommes qui viendront après nous ; […] que nos neveux, devenant plus instruits, deviennent en même temps plus vertueux et plus heureux ». Le projet de l’Encyclopédie est d’une certaine manière, profondément libertin. L’idée de « connaissances éparses », de vertu par le savoir (et non par lareligion), renoue à la fois avec l’étymologie du terme ‘ libertin’, à savoir l’affranchi, celui qui s’est libéré d’un asservissement et qui ose penser par lui-même. Et à l’épicurisme antique, notamment le paragraphe 36 de la Lettre à Hérodote d’Epicure : « et l’on découvrira aussi toutes les précisions particulières, dès lors que les esquisses les plus générales auront été bien embrassées et...
tracking img