Le rapport de george kennan

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2243 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 1 janvier 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Correction du DM « Bilan de la Seconde Guerre mondiale »

1)Bien lire le tableau : les pourcentages indiquent la part des pertes rapportées à la population du pays en 1938-1939. Il faut donc lire qu’en 1945 la Pologne a perdu entre 14 et 18% de sa population de 1938-1939. (Dans la dernière colonne, il fallait lire pour la Pologne 5 700 000, pour la Chine 3 500 000 et 10 000 000 mais vous avezrectifié de vous-mêmes). Relevez des exemples que vous pouvez expliquer de façon sûre et essayez de ne pas vous cantonner à la seule Europe. Vérifiez toujours vos références historiques et n’improvisez pas, surtout à la maison ( qui attaque qui et quand, par exemple).
Attention à ne pas empiéter sur les questions 2 et 3.

Le document 1 est un tableau montrant les pertes humaines causées dansles principaux pays belligérants par le second conflit mondial. Il permet de mesurer la part respective des pertes civiles et des pertes militaires pour chaque pays et d’appréhender la ponction qu’additionnées, elles représentent, par rapport à la population totale.
La première constatation qui s’impose est que la Seconde Guerre mondiale est infiniment plus meurtrière que laguerre de 1914-1918. Le bilan total dépasse les cinquante millions de morts. La majorité des victimes sont européennes mais l’Asie est également touchée. Le document omet les victimes africaines. L’Afrique, en particulier l’Afrique du Nord, a été le théâtre de combats (Egypte, Libye, Maghreb français) On remarque que la partie orientale de l’Europe est particulièrement frappée : la Pologne perdentre 14 et 18% de sa population, l’URSS au moins 12%.
Deuxième constatation, l’ampleur des pertes civiles distingue ce bilan de celui de la Première Guerre mondiale. La guerre de 1914-1918 avait frappé essentiellement des hommes en âge de combattre. Les conventions internationales avaient depuis la seconde moitié du XIXe siècle essayé d’humaniser la guerre (pour mémoire la convention de Genèvesur la protection des blessés de guerre de 1864 puis les conventions de 1899,1907 et 1929, les conférences de La Haye de 1899 et 1907). Sept pays sur treize ont des pertes civiles supérieures aux pertes militaires. Le cas le plus marquant est celui de la Pologne qui enregistre dix huit fois plus de victimes civiles que de soldats tués au combat. En effet, les fragiles barrières mises en place pourcantonner les ravages de la guerre aux combattants valides volent en éclat pendant la Seconde Guerre mondiale. Si les puissances de l’Axe ont l’initiative des atrocités et portent la violence à son paroxysme en refusant à des populations entières le statut d’êtres humains, aucun des belligérants n’a reculé devant le bombardement de civils( voire 5e question). L’ampleur du massacre et sarépartition s’expliquent par les caractères spécifiques de la Seconde Guerre mondiale : une guerre totale, qui ne fait plus la distinction entre combattants et non combattants, une guerre planétaire qui touche tous les continents à l’exception du continent américain. Les progrès techniques offrent aux belligérants des armes de destruction massive dont ils usent sans restriction et même dans une surenchèrequi aboutit à Hiroshima. La Seconde Guerre mondiale a été une guerre de scientifiques, « une guerre de sorciers » selon Churchill. Comme lors du conflit de 1914-1918, les scientifiques de chaque camp ont mis leurs compétences au service de leur cause.
On peut remarquer que l’Allemagne et le Japon, les Etats-Unis et le Royaume-Uni enregistrent plus de pertes militaires que de pertes civiles.L’Allemagne et le Japon, dans un premier temps, ont porté la guerre à l’extérieur de leur territoire avant d’être frappés. Le Royaume-Uni et les Etats-Unis n’ont pas subi d’occupation.

2) Il faut absolument montrer la part du génocide des Juifs polonais dans le bilan des victimes civiles. La Pologne par ailleurs a aussi subi la contre offensive soviétique. Ne pas employer le terme Russie pour...
tracking img