Le sida

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 9 (2133 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 12 mars 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Pb.  du CHAP. 14 : Comment expliquer que le système immunitaire est inefficace face au virus du SIDA ?

CHAPITRE 14 – LE SIDA : UNE MALADIE QUI TOUCHE LE SYSTEME IMMUNITAIRE

Pré requis :
▪ Revoir en 3ème :
- Bactéries et virus sont 2 groupes différents de micro-organismes; certains sont pathogènes, c'est à dire peuvent infecter l'homme
- Prolifération des microbes (bactéries et virus)dans l'organisme.
- Les organes du système immunitaire.

Notre organisme subit des agressions du milieu extérieur, notamment bactériennes, contre lesquelles il doit se défendre grâce à son système immunitaire.

Rappels : ce que l’on sait déjà  (voir Doc. Livre p. 318 – 319)
- Le siège du système immunitaire se trouve :
* dans les organes primaires qui sont : le thymus, la rate, et lamoelle rouge des os
* dans les organes secondaires : les amygdales, les végétations, les ganglions lymphatiques, et les plaques de
Peyer (au niveau de l’intestin)
* dans les circulations lymphatique et sanguine.
- Les cellules immunitaires sont de différents types : lymphocytes T, B, macrophages (dont polynucléaires).
- Le système immunitaire possède une « mémoire » :lorsqu’il rencontre un élément étranger (qui fait intrusion dans l’organisme), il est capable d’apprendre à le reconnaître, de garder cette capacité de reconnaissance en « mémoire », afin de reconnaître plus rapidement et donc plus efficacement cet élément étranger s’il revient infecter l’organisme. (Applications : vaccins)
Rq. : Certaines affections sont trop rapidement destructrices pour que lesystème immunitaire ait le temps de réagir efficacement (Ex. : méningite, poliomyélite, …)

Introduction :

Le SIDA, ou Syndrome d’Immunodéficience Acquise, est une maladie qui touche le système immunitaire. Elle se traduit par le développement d’une immunodéficience révélée par l’apparition de différentes maladies dites opportunistes. Celles-ci sont provoquées par divers agents microbiens,dont les effets sont habituellement contrôlés par le système immunitaire. L’agent responsable du SIDA, est le VIH ou Virus de l’Immunodéficience Humaine. (Voir Doc. Livre p. 320)

Pb. : Qu’est-ce que le VIH et comment le SIDA s’installe dans l’organisme ?

• Activité n° 1 : Virus de l’immunodéficience humaine (VIH) et cycle de développement 

I- Le VIH, un rétrovirus qui provoque leSIDA

A- Le VIH est à l’origine d’une pandémie

Le SIDA est une maladie infectieuse, causée par le VIH, dont les modes de contamination sont :
- la voie sexuelle : rapports sexuels
- la voie sanguine : transfusion, échanges de seringues chez les toxicomanes,
transfert d’organes ;
- la transmission de la mère à l’enfant lors de la grossesse (transmission materno-fœtale)

Le SIDAest présent sur tous les continents, c’est donc une épidémie mondiale : on parle de pandémie.

Rq. : les continents les plus touchés sont ceux des pays « en développement », c'est-à-dire l’Afrique et l’Inde (et la Chine ?).

B- Le VIH est un rétrovirus

Un virus est un agent capable d’infecter une cellule dans laquelle il se multiplie : c’est un parasite intracellulaire. En dehors de lacellule, il apparaît sous forme de particules virales de petite taille, inertes au plan métabolique.
Ces particules, comprennent une coque protéique qui renferme le génome viral, dont le support est un acide nucléique. Ces particules assurent ainsi seulement le transport du génome d’une cellule à une autre.

Le virus du SIDA est une très petite particule sphérique de 90 à 120 nm dediamètre, limitée par une enveloppe hérissée de nombreuses "spicules" de protéines virales. Chaque spicule comprend la protéine gp 120 (à l’extérieur) et la protéine gp 41 (dans la membrane).
Le virus est une sphère creuse contenant une capside formée de protéines, dont la protéine p 24. La capside renferme la molécule porteuse de l’information génétique.
Le VIH appartient à un type de virus...
tracking img