Le stress sur le lieu du travail

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 29 (7041 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 14 décembre 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Euromed Management Le 17/03/09
Année 2008-2009

GIRH
-------------------------------------------------
Le stress au travail

ANCELLY NELSON
BONNET-EYMARD SYLVAIN
FARALDI LAURIS
MORIAMEZ FRANCIS
THENOT YOANN
Sommaire
Intro 2
I. Historique 3
II. Les causes du stress 6
1. L’intensification des conditions de travail, du rythme 7
2. La détérioration des relations sociales 8
3. Labaisse de l’autonomie et de la participation 9
4. Le manque crucial de reconnaissance 9
5. Le Stress est polymorphe et multi-causal 10
III. Les différentes conséquences du stress 11
1. Etat des lieux 12
2. Les implications biologiques 12
3. Les répercutions physiques 14
4. Les complications 15
5. Conséquences pour l’entreprise 15
IV. Le coût du stress 16
1. Les coûtsmacroéconomiques 16
2. Les coûts microéconomiques 16
V. Les solutions apportées 18
1. Les deux premiers modules 22
2. Le dernier module : 24
3. L’après formation 25

*
Intro
Environ 20 % des salariés européens estiment que leur santé est affectée par des problèmes de stress au travail, ce qui en fait l’un des principaux problèmes de santé au travail déclaré, derrière les maux de dos, lestroubles musculosquelettiques et la fatigue (selon la dernière enquête de la Fondation européenne pour l’amélioration des conditions de travail). Le phénomène n’épargne plus aucun secteur d’activité.
Le stress reste une notion floue, qui caractérise un phénomène qui relève à la fois du biologique, du psychologique et du social. Plusieurs manières de l’envisager se sont succédé et cohabitent encore,certaines relevant davantage des sciences médicales :
* le modèle de Selye, établi dès les années 1930, est le premier du genre. Le stress, qualifié de « syndrome général d’adaptation » y est défini comme « la réponse de l’organisme à toute demande qui lui est faite, dans une finalité d’adaptation ». Hans Selye distingue trois phases : réaction d’alarme (mobilisation des forces de défense),stade de résistance (complète adaptation à l’agent stressant) et éventuellement stade d’épuisement (le sujet n’a plus les capacités à faire face) ;
* le modèle de Laborit définit le stress comme réaction assurant la survie de l’organisme face à un danger. Elle se produit lorsque l’individu, face à une situation stressante, ne peut ni lutter ni fuir, subissant ainsi une « inhibition de l’action »aux conséquences potentiellement pathogènes ;
* le modèle de Lazarus met en évidence le fait que l’individu procède à une double évaluation face à une situation stressante : celle, primaire, du danger ou de la menace que fait peser cette situation, et celle, secondaire, des ressources dont il dispose pour y faire face. Richard Lazarus insiste sur l’importance de cette perception de lasituation comme menaçante.
D’autres s’inspirent plutôt de l’ergonomie, et concernent spécifiquement le stress au travail :
* le modèle de Siegrist pose que « l’effort que fournit l’individu va être atténué par le sentiment que cet effort “est payé en retour” ». Cette « récompense » peut être aussi bien matérielle (rémunération) que sociale (reconnaissance) ou symbolique (sens donné à l’effort) ;* le modèle de Karasek croise deux types de facteurs de stress : la demande (forte ou faible) faite à l’individu et le contrôle (fort ou faible) que ce dernier peut exercer sur son activité. D’où la possibilité d’établir une typologie des situations de stress au travail. Celles où le travailleur est soumis à une forte demande tout en ayant un faible contrôle de son activité, et où, en plus, sonsoutien social est faible (caissières, serveurs…), sont les plus stressantes.
Ce sont ces modèles qui servent en général de cadre aux diverses études sur le phénomène du stress. Le stress est indissociable de la vie. Il existe depuis le début du monde.
Les hommes se sont certainement rendus compte très tôt que sous l’effet de certaines émotions leur cœur s’accélérait, leurs mains tremblaient...
tracking img