Le system politique marocain

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 3 (529 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 août 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Le système politique du Maroc est une monarchie héréditaire régie par une constitution, qui date du 9 octobre 1972, révisée par la suite en mai 1980, en septembre 1992 et en novembre 1996. Aux termesde la constitution, le monarque, est le chef de l’Etat. Il nomme le Premier ministre et les membres du gouvernement. Il a le pouvoir d’ordonner la révision de mesures législatives et de dissoudrel’Assemblée législative. Il est également le chef des forces armées.
La Chambre des députés comptait jusqu’en 1996 306 membres, élus pour six ans : 204 membres élus au suffrage direct et 102 au suffrageindirect par des représentants d’institutions locales ou professionnelles. Le système politique marocain est fondé sur le multipartisme. Les principaux partis sont l’Istiqlal (indépendance), partinationaliste fondé en 1944, l’Union socialiste des forces de progrès (USFP), l’Organisation d’action démocratique et populaire (OADP), le Mouvement populaire constitutionnel démocratique (MPCD), particonservateur fondé en 1959, le Rassemblement national des indépendants, parti pro monarchique fondé en 1978 et l’Union constitutionnelle, fondée en 1983.
Administrativement, le pays est divisé en 35provinces dirigées par des gouverneurs nommés par le Roi et soumis au gouvernement central. A ces provinces s’ajoutent 7 préfectures urbaines. Chaque province est divisée en cercles, à leurs toursdivisés en circonscriptions. La cinquième constitution marocaine pour laquelle l’opposition avait appelé à voter a été adoptée par référendum en novembre 1996. Elle constitue le volet institutionnel del’ambition de " mise à niveau " du royaume et a introduit deux innovations principales dans le cadre institutionnel marocain. D’abord, la Chambre des représentants est désormais élue, dans sa totalité, (325députés) au suffrage universel direct -contre deux tiers seulement (222) des députés dans le statut précédent ; une seconde chambre est créée : la chambre des Conseillers. Ceux-ci sont élus...
tracking img