Le travail de l'etat

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 2 (276 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 4 mai 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
L'état est dans certains cas l'ennemi de la liberté.
En effet, pour certains philosophes tels que Marx ou Engels, l'État est un appareil répressif , c'està dire un système qui représente et reproduit avant tous les idées, les intérêts des classes dominantes c'est à dire des classes qui disposent des entreprisesde production, des classes qui ont de l'argent et donc du pouvoir au détriment des classes les plus faibles. Selon ces deux philosophes, les individus nesont pas libres de la même manière car il n'y a pas d'égalité sociale. On peut par exemple prendre le droit à la propriété pour illustrer cette théorie, eneffet, les individus n'ont pas tous les mêmes moyens, les mêmes chances de devenir propriétaire (maison appartement terrain) ce qui renforce les inégalitéssociales et donc l'inégalité face à cette liberté. L'état incarne les lois qui garantissent nos libertés cependant ces lois et ces règles ne nous permettentpas de faire absolument tout ce que nous voulons, nous ne sommes donc pas totalement libre. Ici s'installe un paradoxe, comment un état peut-il êtrel'oppresseur et la garantie de nos libertés ? C'est deux thèses s'affrontent et s'opposent cependant aucune des deux ne semblent réellement fausse. Voyons d'abord enquoi L'état apparaît comme l'ennemi de la liberté, mais en quoi il est aussi la garantie de nos libertés les plus fondamentales. Cependant différentsrégimes politiques existent et n'assurent pas aux hommes les mêmes droits que d'autres, ainsi certaines forme d'états sont plus ou moins ennemis de la liberté.
tracking img