Les fourmis

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 18 (4327 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 7 décembre 2010
Lire le document complet
Aperçu du document
Fiche de lecture n˚2

1) RÉFÉRENCES DE L'OUVRAGE
WERBER Bernard, Les Fourmis, Paris, Albin Michel, 2008.

2) L'OUVRAGE
a) Résumé
Jonathan Wells, un serrurier au chômage, hérita de la maison de son oncle Edmond, sise rue des Sybarites 3 à Fontainebleau dans la région parisienne, et s'y installa avec sa femme Lucie et son fils Nicolas. Étant donné qu'il ne connaissaitpas bien son oncle décédé, il alla visiter sa grand-mère Augusta pour en apprendre plus sur lui. Cette dernière lui raconta la vie d'Edmond ainsi que son défi préféré : construire quatre triangle équilatéraux avec six allumettes. En partant, Jonathan reçut une lettre de la part de son oncle où il était inscrit : « Surtout ne jamais aller à la cave! » Jonathan respecta cette interdiction jusqu'aujour où Quarzazate, le chien de Nicolas, s’enfuit dans la cave. D'abord, Jonathan refusa d’aller le chercher, prétextant que le notaire lui avait dit qu'il y avait des rats. Cependant, sa dignité l'obligea à descendre et, finalement, il revint en portant dans ses bras le chien, mort. Après cet incident, Jonathan rendit visite à plusieurs personnes pour récolter des renseignements sur son oncle,parmi lesquelles Jason Bragel et le Professeur Daniel Rosenfeld. Ces deux hommes lui contèrent le parcours professionnel d'Edmond en lui donnant de nombreux détails sur son travail d'entomologiste étudiant les fourmis. Cette rencontre incita Jonathan à s'acheter quantité de livres sur les fourmis et à passer ses journées dans la cave.
À 6 kilomètres de l'habitation de Jonathan, les fourmisde la Cité Bel-o-kan, qui était la cité centrale de la Fédération des fourmis, commencèrent à se réveiller : le mois de mars étant entamé, leur hibernation était terminée. Dès que les fourmis se remirent à vivre, elles envoyèrent une expédition de chasse de vingt-huit fourmis de la caste des guerrières avec le 327e mâle pondu depuis le début d'automne. Sur le chemin du retour, toute l'expéditionfut tuée, sauf le 327e mâle qui interpréta ce massacre comme une déclaration de guerre des fourmis naines de Shi-gae-pou. Il courut pour alerter la Fédération, mais personne ne prit en considération son alerte. Il décida alors de s'adresser à Belo-kiu-kiuni, la Mère. Cette dernière l'assura que les fourmis naines n’étaient pas encore réveillées. Alors qu’il alertait la Cité, deux guerrièresportant un parfum de roche attaquèrent le 327e, enlevèrent ses odeurs-passeports et voulurent le tuer. Soudain, la Cité fut atteinte par un pic-vert creusant dans le toit et provoquant des secousses latérales. Le 327e parvint à s'enfuir et courut vers la loge maternelle. C’est alors qu’il aperçut les deux guerrières aux odeurs de roche. C'est pourquoi il se cacha dans une anfractuosité qui l'amena à unegrotte où il rencontra une femelle – la 56e pondue. Il lui raconta toute son aventure et la convainquit de collaborer avec lui pour résoudre le mystère de l'arme secrète ainsi que celui des cellules cancéreuses de Bel-o-kan. Ils trouvèrent une troisième complice – la 103 683e asexuée de la ponte d'été –, et se repartirent pour alerter la Fédération. Cependant, les fourmis au parfum de rocheétaient déjà à la poursuite des trois espions.
Sur terre, Jonathan descendit une fois de plus dans la cave, mais ne remonta pas pendant deux jours. Son épouse Lucie était inquiète et se mit à lire un traité d'architecture sur l'histoire de la maison. Elle y apprit qu'un souterrain d'une profondeur et d'une longueur peu courantes a été creusé pendant les guerres de religion. Elle décida d'allerchercher son mari en pensant que les quatre triangles équilatéraux composés de six allumettes pouvaient être un commencement de réponse à l'énigme de la cave. Mais elle n’en remonta pas non plus. Du coup, son fils appela la police qui arriva avec un renfort de sapeurs-pompiers. Le commissaire Bilsheim, chargé de l’enquête, resta avec Nicolas, tandis que l'inspecteur Galin descendit dans la...
tracking img