Les liaisons dangereuses

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 7 (1735 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 13 décembre 2009
Lire le document complet
Aperçu du document
DEVOIR MAISON DE LITTERATURE N°1

Les liaisons dangereuse sont une œuvre épistolaire qui met en scène deux libertins jouant des tours à tous. Ce roman, adapté au cinéma, fut d’abord adapté au théâtre. Bien qu’il soit un roman épistolaire, on peut se demander quelle est la place du théâtre dans les liaisons dangereuses. En effet l’auteur joue énormément avec cet autre style d’écriture. Il necesse de mélanger les genres mais celui qui retient le plus notre attention est le rapport au théâtre que l’auteur fait ressortir tout au long de sa pièce. Ainsi nous nous demanderons en quoi ce roman est-il une pièce de théâtre dissimulée. En réponse à cette question nous verrons dans un premier temps les nombreuses références au théâtre faites tout au long de l’œuvre, puis dans un second tempsnous verrons que ce sont les protagonistes qui sont eux-mêmes acteurs d’une pièce qu’ils écrivent et enfin que plus que les libertins c’est toute l’œuvre qui est une mise en scène.

I - Tout au long de l’œuvre, Laclos ne cesse de faire des référence au théâtre. Référence que Stephen Frears reprend et met en avant.

A - L’Œuvre de Laclos va être adaptée au théâtre puis au cinéma par Frearspuis d’autres après lui.

B - Pendant le déroulement de l’histoire les personnages se rendent sur des lieux de théâtre tels que l’opéra et les théâtres.

Exemples : 1.Madame de Merteuil arrive à donner subtilement rendez-vous à Prévant au théâtre.

2.Dans le film Stephen Frears fini le film dans un opéra où Madame de Merteuil subittoute la honte dut à sa fourberie.


C - Laclos reprend de manière dissimulée des techniques d’écriture dramaturgique.

Exemples : 1.Les lettres => on a l’impression d’avoir une succession de longs monologues. La forme épistolaire donne une impression que les personnages parlent entre eux et échangent des paroles.

2.Les annotations de l’éditeur => ces annotations rappellentles didascalies que l’on trouve dans les pièces de théâtre. Ce sont des indications aux lecteurs qui est ici un peu comme le metteur en scène de l’histoire, il sait tout et voit tout.

II - En plus de multiplier les références théâtrales, on remarque que Madame de Merteuil et Valmont sont tous les deux des comédiens. Ils ne cessent de jouer des rôles et de revêtir d’innombrables masques à la foisavec les autres, mais aussi entre eux et enfin avec eux-mêmes.



A - Les protagonistes jouent un rôle vis-à-vis de la société.

Exemples : 1.Valmont joue des rôles multiples vis-à-vis de Madame de Tourvel. Il joue à la fois le faux converti et le faux amoureux (au début). Il joue aussi le rôle de faux non-amoureux vis-à-vis de Madame de Merteuil.

2.C’est surtout Merteuilqui joue des rôles qu’elle accumule sans cesse. Tout d’abord vis-à-vis de Cécile. Elle joue la fausse amie, alors qu’en réalité elle ne fait que se servir d’elle pour se venger et qu’elle n’a que mépris pour elle. Elle joue aussi la fausse confidente puisque tout ce que Cécile lui confie Madame de Merteuil va le confier à son tour à Valmont. Elle joue également un rôle avec Madame de Volangesoù encore une fois elle revêt le masque de l’amie alors qu’elle corrompt Cécile. Elle joue aussi le rôle de la conseillère mais ceci afin de mieux pouvoir contrôler ses plans. Enfin c’est surtout vis-à-vis du monde, de la société qu’elle joue un rôle, celui de la fausse dévote. Elle jouera aussi des rôles avec Danceny et son amant.

B - En plus de jouer un rôle vis-à-vis de la société toutentière, les protagoniste revêtent leur masque aussi entre eux.

Exemples: 1.Madame de Merteuil joue un rôle auprès de Prévant, un des libertins les plus habiles d’après Valmont. Elle joue le rôle de la dévote amoureuse affin de mieux le tromper et de le faire tomber dans son piège.

2. Madame de Merteuil joue un rôle avec Valmont puisqu’elle le manipule et lui fait croire qu’il aura...
tracking img