Les mutations de l'economie indienne

Disponible uniquement sur Etudier
  • Pages : 14 (3355 mots )
  • Téléchargement(s) : 0
  • Publié le : 3 juin 2011
Lire le document complet
Aperçu du document
Marc Antoine
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : Navigation, rechercher
Pour les articles homonymes, voir Antoine, Marcus Antonius Orator et Marc-Antoine (chanteur).
Marc Antoine |

Marcus Antonius |
Titre | consul |
Grade militaire | général, maître de cavalerie romain |
Investiture | -44 |
Biographie |
Naissance | -86, -83 ou -81 |
Décès | -30Alexandrie |
Enfant de | Marcus Antonius Creticus
et de |
Enfants | Marcus Antonius Antyllus, Iullus Antonius, Antonia Major, Antonia Minor, Alexandre Hélios, Cléopâtre Séléné, Ptolémée Philadelphe |
|
Marc Antoine (Marcus Antonius), né en -83[1] et mort en -30, est un homme politique et un général romain. Il est le fils de Marcus Antonius Creticus et le petit-fils du consul Marcus AntoniusOrator.
Sommaire[masquer] * 1 Ses débuts * 1.1 Jeunesse * 1.2 Guerre des Gaules * 1.3 Tribunat de la plèbe * 1.4 Guerre civile * 1.5 Dictature de César * 1.6 Au lendemain des Ides * 2 Rivalité avec Octave * 2.1 Séparation des pouvoirs, le second triumvirat * 2.2 Rencontre avec Cléopâtre * 2.3 La guerre contre les Parthes * 2.4 Bataille d'Actium* 2.5 La fin * 3 Une ascendance mythique * 4 Descendance de Marc Antoine * 5 Postérité dans les arts * 6 Notes et références * 7 Voir aussi * 7.1 Bibliographie * 7.2 Liens externes |
Ses débuts[modifier]
Jeunesse[modifier]
Il étudie la philosophie à Athènes où il apprend la rhétorique. Il est appelé par le gouverneur de Syrie Aulus Gabinius pour réprimer la révolted'un fils d'Aristobule II contre le souverain hasmonéen Hyrcan II. Il reçoit alors sa première distinction militaire. En -55, il participe à la campagne militaire de Gabinius en Égypte pour rétablir sur le trône Ptolémée XII Aulète. C'est à cette occasion qu'il rencontre Cléopâtre VII pour la première fois.
Il se lie avec les tribuns Curion et Clodius Pulcher, puis s'attache à Jules César.
Guerredes Gaules[modifier]
Marc Antoine participe à la Guerre des Gaules et est notamment à Alésia en -52[2]. L'année suivante, en -51, il marche avec César sur la patrie d'Ambiorix pour ravager la région. Puis il reste chez les Bellovaques avec quinze cohortes afin d'empêcher de nouvelles révoltes chez les Belges. À la fin de l'année, il est avec Gaius Trebonius et Publius Vatinius et quatre légionsen Gaule belgique. Il y combat notamment avec sa cavalerie l'Atrébate Commios, qui part en exil, promettant de ne jamais se retrouver face à un Romain.
Tribunat de la plèbe[modifier]
César le fait élire tribun de la plèbe pour l'année -49 et avec le tribun Caius Cassius Longinus, il met son veto à l’ordonnance du sénat à César de licencier ses légions[3]. César communique avec le Sénat parl’intermédiaire de Curion et Marc Antoine, et tente une ultime proposition : il accepte de ne conserver que deux légions et le gouvernement de la Gaule cisalpine et de l’Illyrie, pourvu qu’on accepte sa candidature au consulat. Malgré la recherche d’un compromis par Cicéron, Caton refuse qu’un simple citoyen impose ses conditions à l’État, le nouveau consul Lentulus s’emporte et fait expulser du SénatCurion et Marc Antoine. L'historien Velleius Paterculus accusera Curion d'être responsable de cette rupture, tandis que Appien présentera Marc Antoine comme l'initiateur de la rupture. Selon Plutarque, « C’était donner à César le plus spécieux de tous les prétextes » : s’en prendre aux tribuns de la plèbe, les représentants sacro-saints du peuple ! Le Sénat décrète que César doit abandonner son postede gouverneur et revenir à Rome en simple particulier[4]. Marc Antoine, revenu auprès de César, lui donne le conseil de marcher droit sur Rome après le passage du Rubicon.
Guerre civile[modifier]
À cette époque, Marc Antoine commande l'aile droite de l'armée à la bataille de Pharsale.
Dictature de César[modifier]
César, devenu dictateur en -47, le choisit pour maître de cavalerie, et ils...
tracking img